Nouveau record à la Maternité du CHL avec 3028 accouchements enregistrés en 2019

 

Pour la première fois de son histoire, la Maternité G.D. Charlotte du Centre Hospitalier de Luxembourg a dépassé le cap des 3.000 accouchements en un an. De plus en plus de patientes font ainsi confiance aux structures du Centre Mère Enfant pour le suivi de leur grossesse et la prise en charge de leur accouchement (+28% par rapport à 2016).

La Maternité du CHL propose une offre de soins globale et complète: les consultations de gynécologie médicale et chirurgicale, le suivi des grossesses, l’accueil des urgences gynéco-obstétricales 24h/24, la prise en charge diagnostique et thérapeutique du couple stérile au Service National de Procréation médicalement assistée (PMA) et son laboratoire de fécondation in vitro (FIV). Cette offre s’appuie sur une équipe multidisciplinaire spécialisée.

La Maternité du CHL possède la seule unité de soins MIC (Maternal Intensive Care) du pays, où toutes les futures mamans avec des grossesses à haut risque peuvent être accueillies, à proximité directe de la salle d’accouchement, et où les compétences et moyens nécessaires pour traiter les pathologies les plus graves sont concentrés. Beaucoup de femmes sont ainsi transférées en raison de pathologies de grossesse pour bénéficier des expertises et structures de notre Maternité.

La disponibilité et la proximité immédiate du Service National de Néonatalogie de la KannerKlinik offre une grande sécurité, en cas de problème pour le bébé. La présence permanente d’un pédiatre hautement qualifié permet de donner 24h/24 les meilleurs soins au nouveau-né, qu’il soit né à la date attendue ou qu’il soit grand prématuré.

 

Succès pour la première édition de la journée CHL Kriibszentrum

 

Le mardi 28 janvier, l'équipe pluridisciplinaire du CHL Kriibszentrum a invité à sa première journée dédiée à la prévention, au dépistage et à la prise en charge du cancer au CHL.

En après-midi, un lâcher des ballons porteurs de messages pour les patients et la lutte contre le cancer était organisé devant l'entrée de l'hôpital.

Trousse de secours / voyage

Voyage et diabète. Je prévois prochainement de partir en voyage avec l’avion comme moyen de transport, que dois-je emmener avec moi ?

Check list

Papiers administratifs et formalités

  • Carte européenne d'assurance maladie si vous partez dans un pays de l'Union européenne-Espace économique européen (UE-EEE) ou en Suisse.
  • Certificat de voyage avec la liste du matériel emporté et autorisant le transport d'insuline (français/anglais).
  • Ordonnance de secours (français/anglais).
  • Carte de diabétique (français/anglais).
  • Carte de porteur de pompe (français/anglais).
  • Adresses de diabétologues ou de centres de diabétologie dans le pays de destination.

Matériel de surveillance, d’injection ou de traitement du diabète

  • Autopiqueur et lancettes.
  • Bandelettes glycémiques, cétonuriques.
  • Sucre, boisson sucrée, collations, un kit de Glucagon (contre les hypoglycémies sévères).
  • Lecteurs de glycémie (avec piles de rechange), lecteur d’acétonémie.
  • Antidiabétiques oraux.
  • Capteurs en nombre suffisant en cas de décollement, pour changer plus fréquemment si besoin.

Trousse de secours ou de soins

  • Désinfectant.
  • Crème de soin pour les pieds.
  • Coton, alcool.

J’ai un traitement par insuline

  • Stylo à insuline et aiguilles.
  • Insuline habituelle (pour la durée du séjour et au-delà en cas de perte ou de vol).
  • Trousse isotherme (pour la conservation de l’insuline).

Je suis porteur d’une pompe à insuline

  • Pompe à insuline avec piles de rechange.
  • Cathéters de rechange (pour en changer tous les jours si besoin).
  • Flacons d’insuline.
  • Si j’ai une pompe Omnipod, des PODs en nombre suffisant.
  • Stylo à insuline et aiguilles en cas de panne de pompe > schéma de remplacement.


Mon traitement

  • Je fais une liste précise de mes besoins en fonction de la durée de mes vacances.
  • Je prévois un surplus : j’emporte quelques stylos d’insuline supplémentaires pour parer à un éventuel vol ou à une perte de bagages.

Bien évidemment, si ce surplus ne m’est pas utile durant le voyage, je l’utiliserai à mon retour comme traitement courant.

  • Si j’ai une pompe à insuline, je pense à prendre suffisamment de fournitures de rechange (cathéters et tubulures, réservoirs, POD).
  • J’en parle aussi en amont avec mon médecin, pour anticiper la préparation de mon voyage (quoi faire en cas de panne de pompe, décalage horaire...).
  • Une poche isotherme est bien utile pour stocker et protéger l’insuline !


Il est vivement conseillé de prévoir le double de la quantité nécessaire au traitement et de bien les séparer dans deux sacs différents en cas de perte ou de vol.

Pompe à insuline - Vérifications techniques

Pompe à insuline - Liste des vérifications techniques. lors d’hyperglycémie avec ou sans acétonémie


Pompe

  • Alarme affichée ou retrouvée en vérifiant l’historique des alarmes (attention l’alarme d’obstruction ne survient pas chez l’enfant en raison de faibles débits).
  • Pompe arrêtée (mode STOP ou arrêt).
  • Piles pas bien en place dans la logette ou déchargées (écran blanc).
  • Erreur de programmation des débits de base (à vérifier sur toutes les plages horaires).
  • Dysfonctionnement électronique (panne) de la pompe.


Réservoir d'insuline

  • Air ou bulles d’air dans le réservoir.
  • Réservoir ou cartouche d’insuline vide.
  • Fuite d’insuline au niveau du réservoir ou de la connexion avec l’embout de la tubulure.
  • Réservoir mal placé dans la pompe.
  • Aspect laiteux de l’insuline dans le réservoir.


Insuline

  • Oubli de bolus : regarder dans la mémoire bolus et la dose totale journalière reçue.
  • Mauvaises conditions de conservation : en cas de températures extrêmes.
  • Erreur de dilution.


Tubulure

  • Présence de bulles d’air ou de sang.
  • Fuite d’insuline.
  • Rupture.
  • Déconnexion côté réservoir ou côté cathéter.
  • Oubli de purge ou purge insuffisante (hyperglycémie après changement du cathéter).
  • Tubulure coudée ou pliée.


Cathéter

  • Et plus précisément l’extrémité du cathéter à la peau :
  • Arrachement accidentel du cathéter.
  • Présence de sang dans le cathéter.
  • Déconnexion ou mauvaise reconnexion du cathéter.
  • Fuite d’insuline.
  • Oubli de purge ou purge insuffisante (hyperglycémie après changement du cathéter).

En pratique, au moindre doute changer le cathéter.
En effet, si l’extrémité du cathéter est coudée, pliée ou obstruée sous la peau, on ne le sait qu’après l’avoir retiré. Pour savoir s’il est bouché (c’est fréquent), purger le cathéter retiré.


Peau

  • Inflammation/infection.
  • Arrachement du cathéter.
  • Zone de frottement (ceinture).

Retour en images sur le vernissage de l'exposition "DESSINE-MOI TON DIABÈTE: AU TOUR DES SUPERS HEROS!"

 

A l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète, notre équipe du service d'Endocrinologie-Diabétologie Pédiatrique (DECCP) a souhaité se mobiliser activement au sein du Centre Hospitalier du Luxembourg afin de sensibiliser un maximum de personnes au diabète de l’enfant et de l’adolescent.

Pour ce faire, elle a sollicité l’aide de nos patients afin de mettre en avant leurs plus beaux chefs d’œuvre en lien avec le diabète.

Cette année, les supers héros ont été à l’honneur : aux enfants de créer leur personnage fantastique ayant des super pouvoirs en lien avec le diabète ou un super héros qui est lui-même diabétique.

Le vernissage, auquel étaient conviés les « jeunes artistes supers héros» ensemble avec leurs parents, a permis de dévoiler toute la série des dessins sous forme d'une exposition itinérante.

Vous pouvez venir découvrir cette exposition extraordinaire à partir du lundi 18 novembre au niveau de la passerelle entre la KannerKlinik et la Maternité du CHL.

Un très grand merci à tous les artistes participants!

Nous avons tous été extrêmement impressionnés par votre talent et votre créativité!

MERCI aussi aux bénévoles Pimpampel pour le don des cadeaux aux enfants !

Journée Mondiale du Diabète au CHL

 

À l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète, organisée annuellement par la Fédération Internationale du Diabète (FID) et soutenue par l’Organisation Mondiale de la Santé, le CHL s'est mobilisé pour dépister et informer le grand public.

Différents ateliers ont été proposés:

  • Endocrinologie-Diabétologie: évaluation du risque de diabète
  • Cardiologie: évaluation du risque cardiovasculaire
  • Clinique de l’Obésité: lien entre le poids et le diabète
  • Service diététique: alimentation saine et prévention du diabète
  • Clinique du pied diabétique: savoir quand et comment surveiller ses pieds - avec participation d’un patient partenaire
  • Kinésithérapie: bouger pour prévenir le diabète

Le CHL a participé à la « Journée nationale de la santé - Nationale Gesondheetsdag »

 

Le CHL a participé à la « Journée nationale de la santé - Nationale Gesondheetsdag » organisée par le ministère de la Santé en collaboration avec RTL et City Concorde.

A l’occasion de la Journée nationale de la santé, l’équipe du DECCP (Diabetes and Endocrinology Care Clinique Pédiatrique) tenait un stand pour informer le public sur le diabète de type 1 chez l’enfant en général. De manière plus particulière, l’équipe a profité de cette journée pour exposer deux projets de recherche très importants, projets auxquels le CHL participe actuellement:

  • l’étude européenne KIDSAP qui teste un pancréas artificiel qui pourrait améliorer le contrôle glycémique chez les enfants âgés de 1 à 7 ans atteints de diabète de type 1
  • et l’étude INNODIA  qui se veut faire avancer les connaissances sur l’origine du diabète de type 1 et modifier radicalement l'évolution de la maladie.

Découvrez ici l'interview d'RTL avec Dominique Schaeffer, infirmière en pédiatrie, à propos des deux études actuellement en cours au CHL.

Journée de lutte contre la douleur organisée au CHL

 

A l’occasion de la semaine européenne de lutte contre la douleur, le CHL a organisé une journée thématique sur la prise en charge de la douleur.

Si la douleur a un rôle protecteur pour avertir d’un danger dans notre corps, lorsqu’elle se prolonge, elle devient inutile, altère les fonctions de notre organisme et peut devenir une vraie maladie chronique nécessitant des prises en charge complexes et multidisciplinaires.

Les intervenants de la journée aborderont les différents types de douleur, leur impact physique, les conséquences psychologiques ainsi que les différentes approches thérapeutiques, médicamenteuses et non médicamenteuses.

Organisée et animée par l’équipe pluridisciplinaire du Centre de Traitement de la Douleur, cette journée s'est tenue sous forme de stands de sensibilisation et d’ateliers thématiques:

  • Qu'est-ce que la douleur? Comment l’évaluer? La douleur fantôme
  • La Sophrologie et la douleur (possibilité de s’inscrire à une séance d’initiation à la Sophrologie en fin de journée)
  • Prise en charge non médicamenteuse de la douleur
  • Traitements médicamenteux et prise en charges spécifiques de la douleur (PCA / Péridurale / ALR)
  • La réalité virtuelle au service de la douleur
  • La prise en charge de la douleur en salle d’accouchement

Série de mini-conférences pour clôturer la journée

La journée de sensibilisation s'est clôturée par une série de mini-conférences se déroulant à l’amphithéâtre du CHL.

  • Hypnose en salle de naissance: retour sur une année d’expérience - Sage-femmes CHL Maternité
  • Les nouvelles techniques médicamenteuses - Dr C. Boisanté, médecin anesthésiste algologue au CHL
  • Hypnose - Dr Ph. Robert, médecin anesthésiste au CHL
  • Vivre avec la migraine – Dr M. Reiff, médecin neurologue au CHL

 

A propos du Centre de Traitement de la Douleur du CHL :

Le centre de traitement de la douleur du CHL est un service spécialisé dédiée à la prise en charge de la douleur. 

Son équipe multi- et interdisciplinaire assure la prise en charge ambulatoire  des patients adultes et d’adolescents souffrant de douleurs chroniques et aigues. Elle se  compose de 2 médecins algologues, 4 infirmières, 1 psychologue, 1 médecin rééducateur et 1 psychiatre. Elle collabore étroitement avec les différents services spécialisés du CHL comme la radiologie, la neurochirurgie. Elle jouera un rôle central dans le futur réseau de compétence « douleur chronique » qui devra voir le jour au courant de l’année 2020.

L’équipe du centre de traitement de la douleur intervient également auprès des patients hospitalisés, pour des avis thérapeutiques, et collabore étroitement avec les équipes médico-soignantes pour l’amélioration continue de la prise en charge et du soulagement de la douleur au sein de l’établissement.

L’objectif de centre de traitement est de permettre au patient de vivre au mieux avec sa douleur, en passant par l’éducation, la gestion et le choix d’un traitement adapté entraînant le moins d’effets secondaires.

 

Un congrès très riche pour la Journée Mondiale des soins palliatifs

 

Le service des soins palliatifs du CHL a organisé ce vendredi 11 octobre un congrès dont le thème était: "Les nouveaux défis en soins palliatifs".

Cette journée a été très enrichissante pour tous les participants.

PROGRAMME DE CETTE JOUNÉE:

ATELIERS 

  1. Qui décide, quand et comment ... (Atelier en français) - Mr Mike Schwebag / Mme Elisabeth Lemercier 
  2. Les motivations et demandes d’euthanasie ou de suicide assisté (Atelier en luxembourgeois / français) - Mme Anais Meulemans / Mme Romane Chiellini
  3. Quand le patient refuse de s’alimenter que faire ? (Atelier en français) -  Dr Cristiana Lopes Da Silva / Mme Cathy Murgia
  4. Vécu des professionnels de santé face à la demande d’aide de mourir du patient. (Atelier en luxembourgeois) - Mme Mélanie Alt / Mr Claude Soricelli

CONFÉRENCES - Traduction fr/all et all/fr


  • 11h15: Mot de la Direction médicale ( Traduction simultanée ) - Dr Martine Goergen
  • 11h30: NTBR - DNR - DNI: Signification, certitude, incertitude -  Dr Catherine Boisanté

  • 12h15: PAUSE (Repas de midi offert)

  • 13h30: Den Sterbenden verstehen - Prof. Dr med Giovanni Maio suivi d'une discussion libre - Dr Fernand Pauly

  • 15h00: PAUSE 

  • 15h30: « Terminal » oder « nur » lebensbedrohlich ? Pflege von Menschen mit einer chronischen Erkrankung - Mme Anne-Marie Hanff
  • Table ronde animée par Mme Monique Birkel. Invités de la table ronde: Mme Kathrin Koster /Mme Peggy Henrotte / Mme Caroline Schmit
  • 16h45: Mot de fin : Direction des soins - Mme Monique Birkel

  • 17h00: fin de la journée 

Journée Octobre Rose au CHL

 

A l'occasion du mois international de sensibilisation au cancer du sein "Octobre Rose", le CHL et son unité de sénologie ont organisé une journée "Dépistage du cancer du sein et bien-être" à la Maternité du CHL.

L'objectif de cette journée était d’associer le bien-être, la prévention de la santé et le dépistage du cancer du sein avant tout.

Des stands d'information et de sensibilisation se sont relayés avec des ateliers pratiques et interactifs tels que le pilates, l'hypnose, le yoga du rire, le QiGong avec auto-massage, la relaxation, le massage stimulothérapie, la réflexologie plantaire, le shiatsu, l'aromathérapie, la naturopathie, les soins esthétiques, ou encore le conseil en image.

Un atelier de prévention dédié spécifiquement à l'enseignement à l'autopalpation a été proposé par les équipes du service de sénologie du CHL.

La journée était organisée en partenariat et en présence du Ministère de la Santé et de nombreuses associations œuvrant pour le bien-être des patientes et notamment avec "Europa Donna Luxembourg", "Think Pink Lux" et les "Dames de Cœur France".

Pages