Lancement officielle de la Clinique de la Ménopause du CHL à l’occasion de la Journée Mondiale de la Ménopause.

 

Cette nouvelle consultation de « dépistage et de prévention en santé de la femme » complète le parcours de prise en charge de la femme au CHL. Elle a tant une vocation clinique qu’une vocation d’information.

La nouvelle Clinique de la Ménopause s’inscrit dans la stratégie mise en place en 2008 par la Direction du CHL d’investir dans le développement de cliniques monothématiques qui demandent de nouvelles organisations pour la prise en charge pluridisciplinaire de problèmes de santé spécifiques.

Son premier objectif est d’offrir une approche multidisciplinaire afin de soutenir et de guider les femmes pour passer cette période charnière qu’est la ménopause. La ménopause correspond à l’arrêt du fonctionnement des ovaires qui provoque l’arrêt de deux fonctions: l’ovulation et la production hormones sexuelles. Cet arrêt se fait progressivement.

Certains troubles liés à la ménopause sont bien connus : bouffées de chaleur, états anxieux, perte d’entrain ou irritabilité, insomnies, maux de tête, douleurs articulaires et crampes musculaires, sécheresse de la peau et vaginale, etc. Ces troubles sont variables dans le temps et dans leur intensité. Ils peuvent être majeurs, très gênants, voire invalidants chez certaines femmes ou minimes, voire inexistants chez d’autres.

Souvent moins connu, la ménopause peut aussi être un facteur de risque associé, entre autres, à une accélération de la perte de la masse osseuse, une augmentation du risque cardio-vasculaire ou encore à une augmentation de la résistance à l’insuline.

L’un des rôles principaux de la Clinique de la Ménopause concerne donc le dépistage des risques et des problèmes de santé en vue de la prévention de maladies sévères à long terme.

 

Le fonctionnement de la Clinique de la Ménopause

Cette nouvelle organisation permet aux patientes de réaliser un bilan de santé global autour de la ménopause en une demi-journée. Celui-ci est composé d’un(e) :

  • anamnèse ciblée avec l’infirmière clinicienne spécialisée en ménopause pour mettre en évidence les risques de santé, les attentes de la patiente et lui permettre de comprendre le phénomène de la ménopause, ainsi que ses impacts sur la santé
  • consultation avec la gynécologue spécialisée en ménopause en vue d’un examen gynécologique et de répondre aux questions des patientes

Selon les besoins et la demande des patientes, différents examens et avis peuvent être également demandés:

  • consultation chez une diététicienne afin de donner des conseils pratiques pour éviter la prise de poids, l’augmentation du cholestérol et de l’hypertension,
  • bilan du périnée et un coaching sportif par une kinésithérapeute,
  • bilan sénologique : mammographie et échographie,
  • rencontre avec la sexologue pour ouvrir le dialogue et répondre aux questions relatives aux changements dans le couple et la sexualité.

Suite à ce premier passage et si cela est indiqué, le bilan peut être complété par un :

  • bilan osseux et un avis en rhumatologie,
  • avis en cardiologie et un bilan cardio-vasculaire.

La prise en charge se veut donc personnalisée en respect de la constitution et des antécédents de la patiente et privilégie la prévention pour minimiser la survenue de risques majeurs en santé.

Enfin, la Clinique de la Ménopause se veut collaborer avec les gynécologues et médecins généralistes traitants et communiquer les résultats et propositions de traitement. Elle s’inscrit dans une relation de complémentarité dans le seul but est de prendre soin des patientes qui traversent ce moment parfois difficile de leur vie.