Mise en place au CHL de la directive européenne luttant contre les médicaments falsifiés

 

Dans le cadre de la lutte contre les médicaments falsifiés, la Commission européenne a voté une directive qui est entrée en application dans toute l'Europe (sauf en Grèce et en Italie) le 9 février dernier.

Depuis cette date, pour tous les médicaments sur ordonnance, les pharmacies hospitalières sont tenues dès réception :

  • de s'assurer que les boites disposent d'un dispositif d'inviolabilité ;
  • de décommissionner la boîte de la base de données européennes, en scannant son datamatrix.

Pour la pharmacie du CHL qui assure la réception pour le compte du CHL, de l'INCCI, de l'HIS, du CPL, du Centre de rétention, de l'OLAI, et du COSL (et prochainement du Centre de réhabilitation de Colpach), ce sont plus de 370 000 boites de médicaments qui devront désormais être scannées chaque année, garantissant ainsi notre application à la réglementation européenne.