SESSION SCIENTIFIQUE - Âge et facteurs aggravants dans le Covid-19

 

A quel âge peut-on être concerné par le Covid-19 ? Quels sont les facteurs aggravants de la maladie ? Vous trouverez quelques éléments de réponses ainsi que des liens vers les articles scientifiques pertinents à lire ci-dessous.

Age des patients Covid-19

La distribution du Covid-19 en fonction de l’âge diffère si l’on regarde la répartition totale des cas confirmés, les hospitalisations, la sévérité de la maladie et/ou les décès. Toutes les catégories d’âge sont touchées par la maladie, y compris et surtout les plus jeunes. Ces derniers semblent cependant plus souvent être asymptomatiques (sans symptôme) et donc difficilement détectables si le diagnostic n’est pas réalisé de manière systématique. Selon les chiffres indiqués dans le tableau ci-dessous pour la Chine, la Corée et l’Italie, 3,5 à 19 % de tous les décès liés au Covid-19 concernent des personnes de moins de 60 ans. Les patients âgés restent plus à risque (taux de létalité pour les plus de 70 ans supérieur à 10%) que les plus jeunes (taux de létalité pour les moins de 70 ans inférieur à 3,5%). L’âge semble donc être un facteur déterminant dans le pronostique du Covid-19.

Pour bien interpréter ces chiffres, il faut rappeler que chaque pays a ses propres critères pour comptabiliser les cas confirmés et/ou les décès. Plus un pays teste sa population (indépendamment de la présence ou non de symptômes), plus la distribution des cas confirmés en fonction de l’âge se rapproche de la réalité. Cette distribution varie donc d’un pays à l’autre en fonction de sa politique de test. La façon de comptabiliser les décès va aussi significativement influencer les chiffres : les cas rapportés comptabilisent-ils uniquement les décès en milieu hospitalier ? Intègrent-ils aussi des décès dans d’autres instituts et/ou à domicile ? Des tests de confirmation sont-ils réalisés sur les patients décédés non diagnostiqués Covid-19 de leur vivant ? 

 

Facteurs aggravants

La présence de comorbidités (maladies ou facteurs déjà existants avant l’apparition du Covid-19) est un facteur de risque de développer des formes plus sévères du Covid-19. Sur 44672 cas confirmés en Chine [1], deux tiers des décès concernait des patients avec des pathologies déjà existantes alors que celles-ci n’étaient présentent que chez un tiers des cas confirmés de Covid-19. Les scientifiques ont donc décidé d’étudier plus en détail le pourcentage de comorbidités chez les patients Covid-19 et le risque qu’elles constituaient de développer une forme sévère de la maladie.

  • Hypertension artérielle : Selon deux méta-analyses, l’hypertension artérielle existerait chez 18,6% des cas confirmés (intervalle de confiance à 95% - IC95% : 8,1-29%) [3] et chez 6% des patients hospitalisés (IC95% : 10,1-23,6%) [4]. On estime que les patients hypertendus aurait 2,4 plus de risques de développer une forme sévère du Covid-19 (IC95% : 1,5-3,8) [5].
  • Maladies cardiovasculaires : 14,4% des cas confirmés (IC95% : 5,3-23,1%) [3] et 12,1% des patients hospitalisés (IC95% : 4,4-22,7%) [4] présentaient une maladie cardiovasculaire. Ces patients auraient 3,4 plus de risques de développer une forme sévère du Covid-19 (IC95%: 1,9-6,2) [5].
  • Diabète : 11,9% des cas confirmés (IC95%: 9,1-14,6%) [3] et 7,9% des patients hospitalisés (IC95%: 6,7-9,3%) [4] présentaient un diabète. Un risque plus élevé de développer une forme sévère du Covid-19 n’a pas pu être statistiquement démontré chez ces patients [5].
  • Maladie pulmonaire chronique : 1,8% des cas confirmés (IC95% : 0,6-3%) [3] et 0,95% des patients hospitalisés (IC95% : 0,4-1,6%) [4] présentaient une maladie pulmonaire chronique. Ces patients auraient 2,6 plus de risques de développer une forme sévère du Covid-19 (IC95%: 1,5-3,8) [5].

D’autres comorbidités comme le cancer, les maladies chroniques des reins ou du foie ont aussi été observées chez les patients atteints du Covid-19 mais aucun calcul du risque n’a été fourni jusqu’à présent.  Enfin, il a été démontré récemment que les fumeurs sont 2,4 (IC95% : 1,4-4,0) plus à risque d’être admis en unité de soins intensifs, d’avoir besoin d'une ventilation mécanique ou de décéder par rapport aux non-fumeurs.

 

Publications scientifiques pertinentes :

The Epidemiological Characteristics of an Outbreak of 2019 NovelCoronavirus Diseases (COVID-19) — China, 2020. The Novel Coronavirus Pneumonia Emergency Response Epidemiology Team. Chinese Center for Disease Control and Prevention.

Case-Fatality Rate and Characteristics of Patients Dying in Relation to COVID-19 in Italy. Onder G, Rezza G, Brusaferro S. JAMA.

Clinical, laboratory and imaging features of COVID-19: A systematic review and meta-analysis. Rodriguez-Morales AJ, Cardona-Ospina JA et al. Travel Medicine and Infectious Disease

Prevalence of Underlying Diseases in Hospitalized Patients with COVID-19: a Systematic Review and Meta-Analysis. Emami A, Javanmardi F, et al. Archives of academic emergency medicine

Prevalence of comorbidities in the novel Wuhan coronavirus (COVID-19) infection: a systematic review and meta-analysis. Yang, Jing et al. International Journal of Infectious Diseases

COVID-19 and smoking: A systematic review of the evidence. Vardavas CI, Nikitara K. Tobacco Induced Diseases.