Les lésions bénignes des cordes vocales et du larynx

Les nodules

Il s’agit d’une des lésions bénignes les plus fréquentes, principalement chez les enseignantes et les enfants. Ils sont la conséquence directe d’un malmenage et/ou surmenage vocal

Ils relèvent d’un traitement orthophonique. Mais en cas d’insuffisance de cette orthophonie pour éradiquer les nodules, une microchirurgie peut-être proposée.

 

Le polype de la corde vocale

Il est la conséquence d’un phonotraumatisme aigu : cri, effort vocal brutal sans préparation. Il ne peut répondre la plupart du temps à un traitement conservateur.

Une microchirurgie suivie de quelques séances d’orthophonie permet de résoudre le problème.

 

Le kyste de la corde vocale

Il peut être la conséquence de l’obstruction d’une glande muqueuse ou bien le résultat d’inclusion d’épithélium dans la corde vocale au niveau de la partie vibrante de cette dernière.

Les suites opératoires sont un peu plus longues (4-6 semaines) pour une bonne récupération de la vibration parce que le kyste est à proximité du ligament de la corde vocale.