En période de crise sanitaire nous nous engageons à respecter au maximum les mesures d'hygiène et de sécurité au sein de notre service. 

Nous avons fortement réduit les consultations en présentiel, ainsi la consultation avec le médecin biologiste ainsi que celle avec l’anesthésiste se font par téléconsultation.

Afin de respecter les mesures de distension sociale, les accompagnants ne sont pas admis lors des échographies en cours de stimulation et nous vous prions de respecter au maximum les heures de RDV

Par contre la présence du partenaire est requise 

  • lors de la consultation chez le gynécologue à l'occasion de l'ouverture du dossier de prise en charge 
  • lors d’un transfert embryonnaire
  • lors d’une insémination

Règles COVID-19 :

Avant Insémination : 
Un dépistage COVID-19 est exigé à partir du 9e jour de stimulation chez la patiente et son partenaire. En cas de positivité d’un des deux tests, la prise en charge est annulée.
Avant Fécondation in vitro (FIV):
Un dépistage COVID-19 est exigé 48-72 heures avant la ponction folliculaire chez la patiente et son partenaire. La secrétaire de PMA vous avertira du RDV. En cas de positivité d’un des deux tests, la prise en charge est annulée.
Avant Transfert d’embryon congelé (TEC) : 
Un questionnaire spécifique concernant une éventuelle symptomatologie en relation avec une infection COVID-19 sera à remplir par la patiente et son partenaire. En cas de suspicion d’infection COVID-19, un test de dépistage par PCR sera réalisé et le transfert sera postposé jusqu’à confirmation d’un test négatif.
 
Toute l'équipe de PMA vous remercie pour votre compréhension

 

1e prise de RDV :

Par mail :  pma.sec [at] chl.lu ou  par téléphone au +352 4411 6520 de 7.00 à 10.00 et de 13.30 à 15.30h
Veuillez préciser dans quelle langue vous préférez communiquer avec votre gynécologue référent PMA : luxembourgeois, français, allemand ou anglais.

  • La secrétaire vous enverra par mail une liste avec les examens que vous pouvez réaliser auprès de votre gynécologue traitant  ou votre Médecin Généraliste, en vue du RDV : Il s’agit principalement d’un bilan hormonal à réaliser pendant les règles et d’un spermogramme pour le conjoint.
  • Si vous êtes en possession d’autres examens ou de compte-rendu de traitements antérieurs,  veuillez bien les amener le jour du RDV.

Pour ce premier RDV il est indispensable de vous presenter en couple (sauf demandes de femmes célibataires).


En général :

  • Au cours de votre traitement vous allez rencontrer différents médecins et sages-femmes travaillant dans le service ; l’organisation d’un service de PMA ne permettant pas une prise en charge personnalisée. Sachez que le médecin en charge de votre dossier reste bien sûr votre interlocuteur principal tout au long de votre prise en charge.

  • Un soutien psychologique par Mme Magali Strasser est proposé gratuitement par le service de PMA. Prise de RDV au secrétariat de PMA, par mail : pma.sec [at] chl.lu ou par téléphone au +352 4411 6250 de 7h00 à 10h00 et de 13h30 à 15h30, sinon directement au +352 4411-8004 (sauf les mercredis).

> Quand le dossier clinique est complet nous vous demanderons de signer des consentements éclairés, spécifiques à votre type de prise en charge.


Insémination artificielle

  • Prendre un rendez-vous avec une sage-femme en PMA (contacter le secrétariat de PMA par téléphone ou par mail).
  • En vue du RDV, les deux partenaires doivent avoir réalisé les prises de sang pour la vérification des sérologies (sérologies obligatoires : syphilis, HIV, VHC, VHB ainsi que la rubéole, la toxoplasmose et le CMV pour madame). Avant la première stimulation, les sérologies ont une validité maximale de 3 mois.
  • Le jour du RDV, le consentement éclairé doit être remis, signé par les deux partenaires.
  • La sage femme vous explique de façon détaillée le déroulement du traitement et elle vous enseigne la technique des auto-injections des différents médicaments.
  • Après cette consultation, vous pouvez débuter votre traitement au cycle menstruel à venir.

 

Généralités :
Les taux de grossesse en insémination (IAC) se situent autour de 10-15% par cycle.
Vous avez la possibilité de réaliser 3 cycles d’IAC de suite, si les conditions médicales sont remplies.
En cas d’absence de grossesse après 3 IAC, vous serez revue d’office par le gynécologue, afin de discuter la suite de la prise en charge.

 

Prise en charge en PMA pour la Fécondation In Vitro (FIV)

Cette prise en charge comporte différentes étapes :

  • La consultation téléphonique avec le biologiste

- Prendre le rendez-vous en contactant le secrétariat de PMA par téléphone ou par mail.

- En vue de ce rendez-vous nous vous demandons :

Après cette consultation, votre dossier va être présenté lors de notre réunion de concertation hebdomadaire.

  • Réunion de concertation pluridisciplinaire

La validation de votre dossier permettra à la sage-femme de vous contacter afin d’organiser un entretien pour programmer les dates de votre traitement. Un dossier complet doit comporter les documents demandés avant le rendez-vous avec le biologiste (voir ci-dessus). Un retard de remise des documents entrainera en retard de début de traitement. 

  • La consultation sage-femme

Suite à la réunion la sage-femme vous contacte par téléphone pour fixer une date d’entretien. Lors de cet entretien la sage femme vous explique de façon détaillée le déroulement du traitement et elle vous enseignera la technique des auto-injections des différents médicaments. Par ailleurs vous obtiendrez les dates de votre schéma de stimulation. La présence de votre partenaire n’est pas obligatoire.

  • La consultation anesthésie

Vous serez contactée par le secrétariat qui vous donnera un rendez-vous avec l’anesthésiste. 

 

Généralités :
Les taux de grossesse en Fécondation in vitro (FIV +/- ICSI) se situent autour de 35 par transfert jusqu’à l’âge de 35 ans et diminuent par la suite.
En dessous de l’âge de 37 ans nous ne transférons en règle générale qu’un embryon, après 37 ans le nombre maximal d’embryons transférés est de deux, sans exception.
En cas d’embryons surnuméraires, une tentative de FIV peut vous permettre de congeler des embryons. Le transfert de ce/ces embryons congelés fera partie de la tentative de laquelle le/les embryons congelés sont issus.
La caisse de santé prend en charge les traitements de FIV jusqu’à l’âge de 43 ans (date de l’anniversaire), au-delà vous avez la possibilité de faire des traitements de stimulation à vos propres frais jusqu’à l’âge de 45 ans maximum.
En général le nombre de stimulations pour FIV est limité à quatre.

Insémination avec sperme de donneur 

Prise de RDV : 

  • par mail au pma.sec [at] chl.lu ou
  • par téléphone au 4411 6520 de 7.00 à 10.00 et de 13.30 à 15.30h

> Veuillez préciser dans quelle langue vous préférez communiquer : luxembourgeois, français, allemand ou anglais.


Lors de la 1e consultation avec le gynécologue, la présence du (ou de la) partenaire est indispensable.

  • Il s’agit de discuter le projet de grossesse dans le cadre d’un don de sperme et de faire une anamnèse complète de votre histoire médicale. Ainsi, si vous disposez de résultats d’examens médicaux, vous êtes priés de les amener. 

En vue d’une prise en charge, une 2e consultation avec le gynécologue est souvent nécessaire.

A la fin de la mise au point médicale, il vous sera remis : 

  • un consentement en vue de l’insémination avec sperme de donneur 
  • une prescription pour les sérologies HIV, hépatites B et C et syphilis), pour lesquelles les résultats sont valables 3 mois

Dans le cadre du recours à un sperme de donneur, un RDV avec la psychologue, Mme Magali Strasser est nécessaire :

  • Contact par le secrétariat de PMA (voir plus haut)
  • Sinon directement au  4411 8004 (sauf les mercredis)

Quand votre dossier psychologique sera clôturé, il sera présenté pour validation en réunion pluridisciplinaire (chaque 1er jeudi du mois). A l’issue de cette réunion, vous allez être contactée par la secrétaire de PMA.


Si le dossier est accepté : 

  • vous allez recevoir un RDV avec une sage-femme pour les explications  générales,  pour une éventuelle éduction aux injections et pour la planification du traitement.
  • Il vous sera remis un document spécifique: « Demande de réservation de paillettes de sperme de donneur » qui vous guidera pour le choix de plusieurs donneurs de sperme potentiels et pour la commande du sperme de donneur qui aura été retenu par le laboratoire de PMA.

Généralités :

  • Le Luxembourg ne possède pas de banque de sperme, aussi travaillons-nous principalement avec une banque de sperme internationale située au Danemark (www.cryosinternational.com) ;
  • Vous ne pourrez débuter le traitement que lorsque les paillettes de sperme seront arrivées au laboratoire de PMA ;
  • Le taux de grossesse en insémination avec sperme de donneur (IAD) est d’environ 15% par cycle ;
  • Vous avez la possibilité d’enchaîner 3 cycles d’IAD, si les conditions médicales sont remplies ;
  • En cas d’absence de grossesse après 3 IAD, vous serez revue par le gynécologue, afin de discuter la suite de la prise en charge.

 

Lëtzebuergesch: In vitro Fertilisatioun am CHL Erklärungen vum Dr Forges - Reproduktiounsbiolog


Français: La fécondation in vitro au CHL explications par le Dr Forges - Biologiste de la reproduction


Deutsch: In vitro Fertilisation im CHL Erklärungen von Dr Forges - Reproduktionsbiologe


English: In vitro fertilization at CHL explanations by Dr Forges - Embryologist

« Une fois guéri(e), pourrai-je fonder une famille et avoir des enfants ? »

« Pourrai-je avoir des enfants ?... »

Voici les questions auxquelles se trouvent confrontées des jeunes filles prépubères ou des adolescent(e)s accompagné(e)s de leurs parents, ou encore des jeunes adultes célibataires ou en couple, chez qui on vient d'annoncer un cancer.

« Actuellement, le pronostic des jeunes patient(e)s présentant des tumeurs hématologiques (maladie de Hodgkin, leucémie) ou solides (tumeurs osseuses, tumeurs du sein) s’est fortement amélioré car les nouvelles techniques permettent d’avoir recours à des traitements par chimiothérapie et radiothérapie plus agressifs afin d’éradiquer les cellules cancéreuses.

Alors que ces traitements augmentent fortement les chances de survie du patient, ils ont souvent, hélas, des effets négatifs irréversibles sur la fertilité. Ces effets négatifs de la chimiothérapie dépendent largement du type de médicament, des doses totales et des combinaisons utilisées. L’âge auquel le traitement est administré est également un facteur pronostic important. On note aussi une très grande variabilité interindividuelle en ce qui concerne la toxicité du traitement pour les ovaires ou les testicules.

Il existe aujourd’hui des mesures de préservation de la fertilité qui font partie de la prise en charge oncologique, afin que la patient(e), une fois guéri(e), puisse avoir la possibilité de réaliser son désir d’enfant. Même si le temps presse, il est important de le prendre pour une consultation spécialisée en préservation de la fertilité.

Lors de cette consultation  d’oncofertilité, le médecin va passer en revue le type de traitement prévu et ses effets éventuels sur la fertilité afin de pouvoir évaluer la nécessité d’une préservation de la fertilité. Par ailleurs la prise en charge va dépendre de l’âge de la/du patient(e) et du temps disponible avant le début du traitement anticancéreux. »

N’hésitez pas à vous adresser à notre service.