Psychiatrie - Clinique des Troubles Emotionnels

La Clinique des Troubles Emotionnels (C.T.E.), conceptualisée par le Pr Charles PULL, est ouverte depuis l’année 2001.

L’objectif initial du service était d’éviter les hospitalisations pour les troubles anxieux et de développer l’approche des thérapies cognitivo-comportementales, peu représentées au Grand Duché de Luxembourg. La prise en charge était spécifique aux patients présentant des pathologies anxieuses (attaques de panique, trouble anxieux généralisé, trouble obsessionnel compulsif, phobies spécifiques).

Par la suite, d’autres programmes psychothérapeutiques ont été mis en place pour la dépression, les troubles de l’adaptation, la clinique de l’obésité et quelques domaines de la psychologie de la santé (troubles du sommeil, acouphènes, stress).

Actuellement, le concept a évolué avec une extension plus marquée dans le domaine de la psychologie de la santé. Cette dernière est une discipline relativement nouvelle qui s’est développée autour d’un certain nombre de thèmes relatifs aux comportements de la santé et de la maladie, qu’elle soit aiguë ou chronique (observance thérapeutique, éducation à la santé, théorie de l’adaptation  à la maladie, coping, stress, qualité de vie des malades, prise en charge psychologique, …).

En psychologie de la santé, les prises en charge constituent un volet essentiel directement lié à la compréhension et à la prise en compte de nombreux facteurs psychologiques et sociaux, en jeu dans la santé et la maladie.

La prise en charge thérapeutique spécifique utilisée à la Clinique des Troubles Emotionnels (C.T.E.) s’appuie sur les référentiels théoriques cognitivo-comportementaux, reconnus et validés régulièrement, empiriquement, par des études internationales.

Les thérapies cognitivo-comportementales s’appuient en effet sur un fondement scientifique et, ce, pour trois raisons :

  1. elles s’appuient sur des recherches de la psychologie scientifique que sont la psychologie  cognitive et la psychologie de l’apprentissage 
  2. elles s’intègrent dans le champ des neurosciences qui regroupent diverses disciplines autour d’un postulat de base, à savoir que le fonctionnement cérébral rend compte du psychisme, qu’il soit normal ou pathologique 
  3. elles font souvent l’objet d’évaluations dans le cadre de protocoles inspirés de la méthode expérimentale.

Le but de la Clinique des Troubles Emotionnels (C.T.E.) est de proposer aux patients, en parallèle du suivi individuel (psychiatrique ou somatique), des psychothérapies cognitivo-comportementales groupales structurées et limitées dans le temps.

Les groupes thérapeutiques fonctionnent sur un mode fermé (les patients inclus à l’entrée restent les mêmes jusqu’à la dernière séance).

 

Caractéristiques

  • L’équipe pluridisciplinaire de la Clinique des Troubles Emotionnels (C.T.E.) comprend :

    • quatre psychologues-psychothérapeutes à temps partiel, diplômées en psychothérapies cognitivo-comportementales
    • deux infirmières à temps partiel : l’une formée en thérapies cognitivo-comportementales et l’autre formée en sophrologie
    • une secrétaire à temps partiel
    • une assistante sociale à temps partiel
    • un encadrement régulier annuel d’un(e) à deux psychologues-psychothérapeutes stagiaires venant de diverses universités européennes (Bruxelles, Luxembourg, Metz-Nancy, Paris V-DESCARTES, Trèves, Vienne, …)
    • un médecin psychiatre-psychothérapeute responsable du service C.T.E. : Dr L. LE SAINT
    • un médecin psychiatre-psychothérapeute responsable du volet UPO : Pr C. PULL

 

Modalités d’admission à la Clinique des Troubles Emotionnels (C.T.E.)

Le patient est habituellement adressé par un médecin praticien du CHL pour une prise en charge psychothérapeutique spécifique.

Dans un premier temps, un rendez-vous avec un des psychiatres co-responsables de la Clinique des Troubles Emotionnels (C.T.E.) est fixé. Cette consultation vise, d’une part, à orienter le patient vers le programme qui correspond le mieux à sa problématique et, d’autre part, à vérifier que le patient ne présente pas de contre-indication à une thérapie de groupe.

Par la suite, le patient se rend à deux séances préliminaires de questionnaires psychologiques de personnalité et spécifiques, relatifs au trouble suspecté.

Enfin, le patient est contacté par la thérapeute responsable du groupe auquel il souhaite participer.

Les programmes thérapeutiques comprennent une dizaine de séances, à raison d’une séance par semaine, d’une durée de deux heures, séances animées en luxembourgeois, français ou portugais.

 

Les différentes psychothérapies groupales cognitivo-comportementales proposées par la Clinique des Troubles émotionnels (C.T.E.)

Les groupes à orientation psychiatrique :
  • groupe prévention de la rechute dépressive
  • groupe prévention de la rechute du trouble bipolaire (manie, dépression)
  • groupe trouble panique +/- agoraphobie (coopération avec le service des urgences du CHL)
  • groupe trouble anxieux généralisé (T.A.G.)
  • groupe trouble obsessionnel compulsif (T.O.C.)
  • groupe prévention de la rechute à l’alcool
  • groupe phobie sociale
  • groupe trouble de l’adaptation avec perturbation des conduites : entraînement aux habilités sociales/ affirmation de soi/ estime de soi
  • groupe trouble de l’adaptation avec anxiété +/- dépression ou mixte : difficultés d’adaptation à une nouvelle situation de vie tels que deuil, chômage, ruptures affectives,...
  • groupe troubles de la personnalité/ schémathérapie : personnalité narcissique, obsessionnelle, anxieuse, dépendante ou évitante, …
  • groupe relaxation, groupe sophrologie

 

Les groupes s’apparentant au domaine de la psychologie de la santé :