Qu'est-ce qu'une bronchiolite ?

C’est la maladie infectieuse la plus fréquente des voies respiratoires inférieures des bébés et des petits enfants en dessous de 2 ans. Elle apparaît surtout pendant les mois d’hiver. La bronchiolite peut être causée par plusieurs virus, le plus fréquent étant le Virus Respiratoire Syncitial  (RSV). Ces virus provoquent une forte inflammation des bronchioles, c’est-à-dire des voies respiratoires les plus fines, ce qui a pour conséquence un rétrécissement des voies respiratoires.
 

Quels sont les symptômes d’une bronchiolite ?

Les premiers symptômes sont un écoulement nasal avec une petite toux, accompagné d’une légère fièvre pendant un à trois jours. Ensuite la toux peut devenir plus forte et des difficultés respiratoires apparaissent: la respiration devient de plus en plus rapide, bruyante et sifflante. La toux provoque des vomissements, l’enfant est tellement essoufflé qu’il n’arrive plus à téter; il peut être grincheux et agité.
 

Quel est le risque de transmission d’une bronchiolite ?

Le risque de contagion de la bronchiolite de votre bébé vers d’autres bébés et petits enfants est très élevé. La transmission de cette maladie se fait par de minuscules gouttelettes expulsées par la toux, les sécrétions nasales ou la salive.  Aussi, il est très important :

  • de se laver les mains après des soins auprès de l’enfant malade
  • d'éviter d'aller avec votre enfant dans les endroits publics fermés (ex: supermarché)
  • d'éviter de fumer en présence des enfants
     

Comment fait-on le diagnostic de bronchiolite ?

Le diagnostic de bronchiolite est posé par le médecin sur la base des signes et des symptômes énumérés plus haut. Une recherche du Virus Respiratoire Syncitial dans les sécrétions nasales peut confirmer le diagnostic.

Comment évaluer une détresse respiratoire?


 

Que puis-je faire à la maison ?

Une forme légère de bronchiolite peut parfaitement être traitée à la maison. Les difficultés respiratoires sont les plus importantes durant les 3 – 4 premiers jours, puis s’améliorent ; la toux et le rhume peuvent durer pendant une à deux semaines.
 

Afin d’alléger les difficultés respiratoires de l’enfant, il est recommandé de :

  • Fractionner les repas: donner des quantités plus petites plus fréquemment
  • Bien nettoyer le nez avec du sérum physiologique (eau de mer), aussi souvent que nécessaire
  • Surélever la tête de lit de 30° en position dorsale
  • Bien contrôler la température (température inférieure à 38.5°C)
  • Faire, si le médecin le juge nécessaire, de la kiné respiratoire qui peut être prescrite pour aider votre bébé à éliminer certaines sécrétions trop collantes
  • Laisser votre bébé tranquille pour qu’il puisse récupérer
     

Quand faut-il voir un médecin ou venir à l’hôpital ?

Si votre bébé est enrhumé et qu’il présente l’une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

  1. âge de moins de 6 semaines
  2. difficultés respiratoires : tirage des côtes, battement des ailes du nez ou pauses respiratoires (apnées)
  3. s’il s’alimente mal ou pire, s’il refuse de boire
  4. s’il a de la fièvre (plus de 38.5°C)

Il est important que votre enfant puisse respirer un air ambiant libre de fumée, les enfants de fumeurs sont plus sévèrement atteints.

Quels sont les traitements en cas d'hospitalisation?

  • Outre les mesures mentionnées précédemment, l’oxygénation du sang est contrôlée (mesure de la saturation) et, en cas de besoin, de l’oxygène est administré,
  • en cas de difficultés alimentaires importantes, une perfusion sera prescrite,
  • si le médecin le juge nécessaire, l’enfant aura de la kiné respiratoire.