Remise de chèque officielle au service national de néonatologie

 

Lundi 24 septembre, a eu lieu la remise officielle du chèque de M. Marc Oberweis, ancien gardien de la Jeunesse et de l'équipe nationale, qui a choisi d'organiser un tournoi de football de bienfaisance baptisé "OBIS VIP Charity-Match" pour marquer officiellement la fin de sa carrière active.

Grâce à son initiative, un don de 4000€ a pu être remis au CHL et notamment à son service national de néonatologie. Celui-ci contribuera à l'acquisition de nouveaux équipements visant à améliorer le confort des parents qui passent énormément de temps à l'hôpital lors d'une hospitalisation de leur bébé en néonatologie.

Un important travail de préparation avec les "Yellow Boys" fut nécessaire pour mettre sur pied ce match de bienfaisance sur le terrain de foot de Weiler-la-Tour: mobilisation des joueurs, organisation de la logistique, communication sur l'événement, etc.

Pour M. Oberweis, un geste qui lui a tenu vraiment à coeur: "Nous avons passé beaucoup de temps à la KannerKlinik et notamment au service de néonatologie du CHL. Nous étions entourés d'un personnel attentionné, dévoué et toujours disponible pour répondre à nos questions. C'était un moment très difficile pour notre famille, mais nous sommes énormément reconnaissants de la prise en charge qui nous a été réservée. Par le biais de cette initiative, ma femme et moi-même avons voulu remercier les équipes pour leur engagement inconditionnel."

Lors de son discours, le Dr Romain Nati, Directeur général du CHL a souligné: "Au nom de la Direction, mais aussi au nom des équipes, nous tenons vivement à remercier M. Oberweis et sa famille, pour leur geste qui nous a fortement touchés. Nous apprécions également beaucoup le fait que tant de personnes et de personnalités venant de tous les horizons (sportives, politiques) aient contribué à l'organisation ou répondu à l'appel pour composer les deux équipes participantes.

Octobre ROSE au CHL

 

A l'occasion d’Octobre Rose, le CHL vous invite à sa journée dédiée au dépistage du cancer du sein, intitulée: DÉPISTAGE ET BIEN-ÊTRE AU PAYS DES 3 FRONTIÈRES

Le MERCREDI 24 OCTOBRE 2018, de 9H00 à 17H00, MATERNITÉ GRANDE DUCHESSE CHARLOTTE.

Le ruban rose conducteur de cette journée sera l’art d’associer le bien-être, la prévention de la santé et le dépistage du cancer du sein avant tout.

Stands de prévention :

  • Ministère de la santé Luxembourg
  • Europa Donna Luxembourg
  • Dames de Cœur France
  • Take Care of You Belgique
  • Institut National du Cancer Luxembourg
  • Stand auto-palpation des seins
  • Fresque-bilan santé
  • Blog cancer du sein CHL 

Ateliers pratiques : 

  • Réflexologie plantaire 
  • Amma-assis
  • Pilates: les inscriptions sont clôturées. Prévoir une tenue de sport adaptée et une bouteille d’eau. 6 personnes maximum par atelier
  • Hypnose: les inscriptions sont cloturées
  • Aromathérapie
  • Naturopathie
  • Maquillage
  • Présentation de foulards, bonnets...
  • Massage stimulothérapie aux HE (sur inscription via e-mail : Pignon.Catherine [at] chl.lu (subject: Inscription%20massage%20stimuloth%C3%A9rapie) )

A 13h, nos tapis roses n’attendront que vous pour une méga-séance de « Yoga pour tous » en plein-air devant la Maternité du CHL. (Prévoir une tenue de sport adaptée et une bouteille d’eau).

Conférence thématique de 16h à 17h (Inscription souhaitée ici.)

  • Prévention de la santé - Peggy Henrotte, (Cadre de Santé, Oncologie, CHL)
  • Comment accompagner un proche atteint du cancer -  Vanessa Grandjean, (Psychologue, CHL)
  • Dédramatiser la mammographie - Dr Daniel Janssens, (Sénologue, CHL)

Toutes ces activités sont gratuites et n’attendent que vous !

Ménopause Café

 

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Ménopause (18 octobre), le CHL vous invite à son deuxième MÉNOPAUSE CAFÉ le mercredi 17 octobre 2018, de 13h00 à 17h30, salle de conférence au 1er étage de la Maternité.

Pour sa 2ème édition, la Clinique de la ménopause du CHL vous invite à venir rencontrer les différents intervenants de l’équipe : médecins gynécologues, rhumatologue, cardiologue, kinésithérapeutes, sexologue, sophrologue, infirmière ménopause, infirmière mammographie, diététicienne.

Venez nombreuses, avec vos amies et toute personne intéressée pour poser vos questions et échanger en petits groupes avec chaque intervenant.

Programme :

13h00 : Accueil et présentation de la Clinique de la ménopause du CHL

13h30 - 16h30 : Tables rondes et rencontres des intervenants de l’équipe

  • La ménopause : quels symptômes ?
  • Traitement de la ménopause : traitement hormonal ou non hormonal?
  • Risque de cancer du sein et ménopause : comment le dépister?
  • Ostéoporose à la ménopause : comment la prévenir, la dépister, la prendre en charge?
  • Activité physique à la ménopause : que faut-il faire?
  • Risque d’hypertension artérielle, cholestérol et diabète : c’est du sérieux !
  • Quelle alimentation à la ménopause?
  • Inconfort et sécheresse intime : parlons-en !
  • Fuites urinaires à la ménopause : il faut réagir !
  • La consultation en sexologie : un espace de liberté !
  • La sophrologie, une aide pour bien vivre les symptômes et les émotions de sa ménopause.

16h30 à 17h30 : Séance découverte sophrologie 

Durant une heure, laissez-vous guider par la voix de deux sophrologues du CHL. La séance se fait en position assise, aucune préparation n’est nécessaire. 

Inscriptions :

Les inscriptions sont clôturées.​

Lieu :

Salle de conférence au 1er étage de la Maternité, 2, rue Federspiel, L-1512 Luxembourg.

La fresque: un outil original d'éducation aux facteurs de risque cardiovasculaire

La prévention des maladies cardiovasculaires est devenue, au cours de la dernière décennie, un enjeu majeur de santé publique. La prise en considération précoce des facteurs de risque permet de réduire les maladies cardiovasculaires et les complications graves à plus ou moins long terme.

Le CHL propose une prise en charge globale pour dépister, suivre et accompagner au mieux les patients à risque cardiovasculaire. Cet accompagnement comporte un large programme d’éducation. Basé sur une « approche motivationnelle », ce programme incite le patient à investir ses propres ressources pour travailler sur ses risques et prévenir l’apparition ou retarder la récidive d’incidents cardiovasculaires. 

Dans ce contexte et en collaboration avec d’autres spécialités du CHL, le service de cardiologie a récemment développé, grâce à un partenariat avec les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), un décor mural interactif original : la fresque CHL, composée d’une série de panneaux dont un à échelles mobilisables. Affichée à plusieurs endroits de l’hôpital, cette fresque vise à sensibiliser les patients aux différents risques cardiovasculaires dits « modifiables », à savoir :

  • le cholestérol,
  • le diabète,
  • la sédentarité,
  • le stress,
  • le tabagisme,
  • le surpoids,
  • la tension artérielle. 

Cet outil met l’emphase sur les facteurs protecteurs et encourage l’adoption d’un mode de vie sain. De petits gestes, simples et efficaces sont conseillés au patient, le motivant à devenir acteur de sa santé et à gérer ses propres risques. Une cible mesurable à atteindre est proposée pour chaque domaine. Les bénéfices auxquels le patient peut s’attendre en prenant le contrôle sur ses facteurs de risque sont mis en évidence. 

Au CHL, la fresque est utilisée dans un contexte de prévention primaire (limitation de l’incidence des maladies cardiovasculaires par une action au niveau des causes et facteurs de risque), mais également de prévention secondaire (aider le patient à acquérir et à maintenir les ressources pour gérer sa maladie et prévenir une récidive d’incident cardiovasculaire). La prévention cardiovasculaire secondaire peut être initiée pendant le séjour à l’hôpital, ou en ambulatoire après la sortie du patient. 

En ambulatoire, l’utilisation de la fresque fait partie intégrante des consultations de diabétologie et de cardiologie. Le soignant responsable de la consultation accompagne le patient devant la fresque et l’aide à identifier ses facteurs de risque, à les évaluer et à les hiérarchiser. La hiérarchisation est le point de départ qui permet l’élaboration d’une stratégie de changement basée sur les priorités du patient. Cette évaluation initiale est régulièrement revue afin d’observer la progression du patient quant à la connaissance de sa pathologie et la maîtrise de ses facteurs de risque.

 

Le CHL publie son rapport annuel 2017

 

L’édition 2017 du rapport annuel du CHL est placée sous le signe de la diversité. La diversité au CHL est une composante essentielle de notre identité. Elle désigne la variété des profils humains qui existent au sein de l’institution, diversité liée à l’origine de pays, de région, de quartier, de patronyme, de culture, d’âge, de sexe, de compétence.

Depuis plusieurs années maintenant, le CHL s’engage à sensibiliser et à former l’ensemble de ses collaborateurs aux enjeux de la non-discrimination et de la diversité. La non-discrimination est promue sous toutes ses formes et dans toutes les étapes de la gestion des ressources humaines : embauche, formation, avancement ou promotion professionnelle des collaborateurs.

A travers l’ensemble du rapport annuel, témoignages et indicateurs chiffrés reflètent cet engagement pour la diversité et l’intégration.

Focus 2017

La préparation de l’informatisation du dossier patient (DPI) s’est  poursuivie en 2017 dans une approche commune CHL et CHEM (Centre Hospitalier Emile Mayrisch). En 2014, le CHL et le CHEM avaient en effet décidé d’unir leurs efforts et de s’associer pour sélectionner, mettre en place et exploiter ensemble un dossier patient mutualisé informatisé.

L’année 2017 a permis de faire le choix de la solution informatique qui permettra le déploiement de ce projet d’envergure visant à optimiser la prise en charge du patient en assurant, grâce à la digitalisation, une meilleure coordination et une meilleure continuité des soins.

En 2017, les innovations médicales et l’amélioration constante des prises en charge des patients ont aussi été au rendez-vous. Le rapport cite de nombreux exemples et notamment celui de l’amélioration de la prise en charge des patients victimes de cancer grâce à l’immunothérapie. En quelques années seulement, cette nouvelle thérapie a concrètement été intégrée dans les stratégies thérapeutiques et 114 patients ont pu en bénéficier en 2017. Grosse évolution, si l’on compte qu’en 2016, ils étaient 78, et en 2015, année de la mise sur le marché luxembourgeois des premières molécules, seulement une dizaine.

Autre innovation, et première de son genre au Luxembourg, la création d’une Clinique de la Ménopause à la Maternité du CHL. Depuis son ouverture, en octobre 2017, 113 patientes y ont déjà été prises en charge pour réaliser un bilan de santé global auprès d’un gynécologue et d’une infirmière clinicienne spécialisés.

Pilier également très important de l’activité de l’hôpital: la prévention de la santé. Dans ce contexte et en collaboration avec d’autres services du CHL, le service de cardiologie a développé, grâce à un partenariat avec les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), un décor mural interactif original : la fresque CHL, composée d’une série de panneaux dont un à échelles mobilisables. Affiché à plusieurs endroits de l’hôpital, cet outil didactique vise à sensibiliser les patients aux différents risques cardio-vasculaires dits «modifiables», à savoir : le cholestérol, le diabète, la sédentarité, le stress, le tabagisme, le surpoids et la tension artérielle.

Mission d’enseignement

Conscient de l’importance de former au mieux les professionnels de demain, le CHL prend très à cœur sa mission d’enseignement en consacrant de nombreuses ressources à l’accueil et à l’apprentissage des jeunes professionnels de la santé, médecins, soignants, ou autres. 2017 a vu une augmentation du nombre de demandes de stages au CHL, confirmant une tendance déjà constatée les années précédentes. L’attrait de l’hôpital est net auprès des plus jeunes, et le grand défi reste d’absorber ces demandes, en garantissant comme toujours la meilleure prise en charge aux patients et une formation adéquate et attentive aux stagiaires.

Quelques chiffres qui reflètent cet engagement : sur une année seulement, le CHL a accueilli 116 médecins en voie de spécialisation, 200 étudiants en médecine et 725 stagiaires en soins

Reconnaissances nationales et internationales

Que ce soit à travers une élection à une société scientifique, un prix honorifique ou une publication prestigieuse, plusieurs collaborateurs et services du CHL ont vu leur expertise reconnue durant l’année 2017.

Citons à titre d’exemple, la nomination du Prof. Dr Frank Hertel en tant que professeur honoraire au LCSB (Luxembourg Center for Systems Biomedecine) de l’Université de Luxembourg et celle du Prof. Dr Romain Seil au comité scientifique de l’Institut Orthopédique de Rizzoli (Bologne) pour les quatre prochaines années.

Le service d’endocrinologie pédiatrique du CHL, de son côté, a été accueilli au sein du European Reference Network (Réseaux de référence européens - ERN) sur les maladies endocriniennes. Ces réseaux européens réunissent des professionnels de la santé à travers l’Europe pour faciliter les échanges sur des maladies complexes et rares qui nécessitent des traitements spécialisés. Le service d’endocrinologie pédiatrique du CHL devient ainsi le premier service luxembourgeois à faire partie d’un réseau de référence européen.

Quelques chiffres clés

En 2017, le CHL a réalisé 30 522 hospitalisations en stationnaire (+ 4,1 % par rapport à 2016), 6 680 hospitalisations en hôpital de jour (+ 14,5%) et 511 771 prises en charge en ambulatoire dans les consultations et les secteurs médico-techniques, représentant 165 379 patients traités et suivis sur l’année.

Pour 2017, l’hôpital note 39 700 passages aux urgences adultes et 40 651 passages aux urgences pédiatriques. L’afflux toujours très élevé aux urgences pédiatriques a pu être géré en collaboration avec la maison médicale pédiatrique sur le site gérée par la Société luxembourgeoise de pédiatrie.

Le CHL est aussi un acteur socio-économique important au Luxembourg (11ième employeur). En 2017, le CHL a employé 2 267 collaborateurs (2016 : 2190). Les effectifs ont légèrement encore augmenté pour répondre à la hausse de l’activité hospitalière sur les deux dernières années.

En cohérence avec les années précédentes, le CHL affiche en 2017 une bonne santé financière qui contribue à consolider et à développer ses activités. Les comptes annuels présentent un bénéfice de 3,73M €, alors que l’offre médicale a été étendue et les investissements dans les équipements et dans les infrastructures se sont poursuivis.

Les urgences adultes CHL en 2017

Pour permettre à ses lecteurs de mieux concevoir l’activité et le fonctionnement des urgences au CHL, le rapport annuel 2017 consacre un chapitre au service « Policlinique - urgences adultes ». Avec 39 700 passages sur une année, le service a accueilli en moyenne 200 patients les jours de garde et 80 les jours de non garde.

A l’issue de son admission administrative, le patient est accueilli par un infirmier d’accueil et d’orientation (IAO), premier maillon de la chaîne de soins. Ce dernier définit les degrés de priorité de prise en charge des patients selon l’échelle de tri et de gravité – ETG (échelle de tri canadienne à cinq niveaux correspondant à des états de gravité décroissants : niveau 1= urgence vitale / niveau 5= non urgent). En 2017, environ 25% des patients ont été évalués avec un niveau de gravité compris entre 1 et 3. Les motifs de recours aux urgences en 2017 ont principalement été les douleurs abdominales et dorsales, ainsi que les traumatismes majeurs.

Après cette évaluation et une première prise en charge médico-soignante, 14,9 % des patients ont été hospitalisés au CHL, et 6,7 % sont passés par un séjour aux Lits Portes (unité d’accueil et d’observation temporaire). Avec en moyenne 91 passages, la tranche horaire midi-20 heures est la plus « active », avec le plus d’admissions. A noter que plus de 12 % des patients admis aux urgences du CHL avaient plus de 75 ans. Relevons dans ce contexte que l’équipe médico-soignante du CHL est particulièrement vigilante quant à la prise en charge de ces patients âgés et souvent fragiles.

 

Le rapport annuel est à votre disposition aux réceptions du CHL, respectivement ici au format PDF.

Le CHL, 1er hôpital luxembourgeois et 25ième au sein du BENELUX à être accrédité selon les normes de la Joint Commission International (JCI)

 

Luxembourg le 03 juillet 2018 - La Direction du Centre Hospitalier de Luxembourg a annoncé aujourd’hui, en présence de la Ministre de la Santé Mme Lydia Mutsch, l’accréditation du CHL par la Joint Commission International (JCI), reconnaissance de la qualité et de la sécurité des services et soins offerts aux patients.

L'octroi de l'accréditation survient à la suite d’une semaine d’audit très intense en début juin, pendant laquelle pas moins de 1 113  aspects mesurables liés à 14 chapitres ont été évalués par une équipe de quatre experts JCI indépendants.

Le CHL est désormais le 1er hôpital au Luxembourg et le 25ième au sein du Benelux à pouvoir afficher sa conformité à ces standards internationalement reconnus.

L’accréditation JCI met en valeur la démarche poursuivie par la Direction du CHL de fournir la meilleure qualité et sécurité de prise en charge aux patients du CHL, en standardisant et en améliorant ses procédures.

Dr Romain Nati, Directeur général du CHL, explique : « Parmi plusieurs référentiels d’accréditation hospitalière, le CHL a consciemment fait le choix JCI, puisqu’il a le grand avantage de mettre l’accent de manière transversale sur la qualité et la sécurité des patients, en englobant tous les départements et services de l’hôpital. »

Il continue : « En effet, l’accréditation JCI se distingue par une approche qui s’appuie sur un seul référentiel complet, définissant des exigences en termes de compétences techniques, de gestion et d’encadrement, incluant notamment la sécurité du patient, les droits du patient et des familles, la gestion des médicaments, la gestion et la sécurité des infrastructures, la qualification et la formation du personnel, mais aussi la gouvernance et la recherche. »

« Cette accréditation internationale (635 hôpitaux accrédités dans 70 pays) est très complète ; elle couvre tous les aspects et tous les métiers à l’hôpital. Elle s’inscrit donc pleinement dans notre stratégie institutionnelle qui se veut fournir des soins de santé complets, intégrés et selon des standards internationaux. Nous espérons que notre exemple d’accréditation sera suivi par d’autres hôpitaux luxembourgeois, à qui nous mettrons volontairement à disposition notre expérience acquise dans ce domaine pour atteindre ce but. »

Travail de préparation d’envergure :

La préparation à l’accréditation aura pris au total un peu plus de 3 ans. Dans ce contexte, plus de 1 200 collaborateurs ont été formés à ce jour et près de 7 500 heures de formation en interne ont été déployées.

Les étapes franchies vers l’accréditation ont été la sensibilisation, l’organisation du pilotage, la réalisation d’un état des lieux, des formations généralisées, les évaluations internes avec la méthode « Tracer »*, et l’implémentation d’actions d’amélioration.

Dans le cadre de ce travail de préparation, le CHL a notamment procédé à une standardisation de ses pratiques, impliquant le respect des mêmes procédures par tous les services hospitaliers confrontés à des situations semblables.

Suite à un audit à blanc réalisé en octobre 2017 qui a confirmé la conformité aux exigences, la Direction du CHL a décidé de planifier l’audit d’accréditation en 2018.

Mme Monique Birkel, Directrice des soins au CHL, à propos de cette période de mise en conformité : « la préparation à l’audit a été un défi ayant mobilisé toutes les équipes. Nous restons sur un vécu d’expérience unique qui nous aura permis de développer une vraie culture de la sécurité que tous les collaborateurs se sont appropriés. La culture qualité et sécurité s'est ancrée dans l'ADN du CHL. »

L’audit d’accréditation :

Pendant toute une semaine en juin 2018, quatre auditeurs JCI indépendants  (deux médecins, une soignante et un administrateur) ont visité tous les sites du CHL, interrogé au hasard les professionnels qu’ils ont croisés, vérifié les procédures, interviewé les personnes de référence pour JCI au sein de l’hôpital, et évalué les procédures en place selon les standards à appliquer. Une longue semaine pour les auditeurs, mais aussi pour tous les collaborateurs du CHL, conscients de l’enjeu et fiers de présenter leur travail et leur méthodologie de travail.

C’est après avoir évalué 1 113 aspects mesurables liés à 14 chapitres d’accréditation, que les auditeurs ont présenté leurs conclusions et une liste de recommandations avant que la commission d’accréditation JCI confirme l’accréditation au CHL. Afin d’être accrédité il a fallu que le CHL soit conforme à plus de 98% des exigences JCI.

Le résultat final de l’audit a été qualifié par l’équipe des auditeurs de « score très élevé » pour une première accréditation.

 

*A propos de la méthode du Tracer:

La méthode « TRACER » utilisée lors de la préparation et pendant l’audit d’accréditation même, se concentre sur les soins donnés aux patients et la sécurité de l’environnement de soins. Des dossiers de patients sont analysés en détail, ceci dès l’entrée du patient à l’hôpital jusqu’après sa sortie. L’analyse porte sur toutes les étapes de la prise en charge du patient. La méthode permet entre autre de contrôler la connaissance et le respect des standards et procédures sur le terrain. Au delà, l’environnement de prise en charge du patient est analysé à l’aide de la méthode « System Tracer » qui vérifie le bon fonctionnement des processus organisationnels majeurs de l’institution.

Cette méthode est complétée par un « monitoring institutionnel » à travers lequel les écarts par rapport aux standards retenus dans le manuel d’accréditation JCI sont analysés.

Ces deux méthodes nous aideront à garder le niveau de qualité et de sécurité, rester dans une dynamique d’amélioration continue et d’être prêt pour une nouvelle évaluation dans trois ans.

 

A propos de Joint Commission International :

Joint Commission International® (JCI) a été fondé en 1994 à titre de division de Joint Commission Resources, Inc.®, un organisme à but non lucratif affilié et entièrement administré par The Joint Commission®. Par l'entremise d'une accréditation internationale, de services consultatifs, de publications et de programmes éducatifs, JCI soutient la mission internationale de l'organisme The Joint Commission en aidant à améliorer la qualité des soins au patient. JCI aide les organismes de soins de santé internationaux, les agences de santé publique, les ministères de la Santé et autres dans plus de 100 pays.

SOURCE : The Joint Commission

 

Contact Presse :

Nadine Kohner  - Tél.: +352 4411-3838 - E-Mail: kohner.nadine [at] chl.lu

Le CHL publie son rapport annuel 2017

 

L’édition 2017 du rapport annuel du CHL est placée sous le signe de la diversité. La diversité au CHL est une composante essentielle de notre identité. Elle désigne la variété des profils humains qui existent au sein de l’institution, diversité liée à l’origine de pays, de région, de quartier, de patronyme, de culture, d’âge, de sexe, de compétence.

Depuis plusieurs années maintenant, le CHL s’engage à sensibiliser et à former l’ensemble de ses collaborateurs aux enjeux de la non-discrimination et de la diversité. La non-discrimination est promue sous toutes ses formes et dans toutes les étapes de la gestion des ressources humaines : embauche, formation, avancement ou promotion professionnelle des collaborateurs.

A travers l’ensemble du rapport annuel, témoignages et indicateurs chiffrés reflètent cet engagement pour la diversité et l’intégration.

Focus 2017

La préparation de l’informatisation du dossier patient (DPI) s’est  poursuivie en 2017 dans une approche commune CHL et CHEM (Centre Hospitalier Emile Mayrisch). En 2014, le CHL et le CHEM avaient en effet décidé d’unir leurs efforts et de s’associer pour sélectionner, mettre en place et exploiter ensemble un dossier patient mutualisé informatisé.

L’année 2017 a permis de faire le choix de la solution informatique qui permettra le déploiement de ce projet d’envergure visant à optimiser la prise en charge du patient en assurant, grâce à la digitalisation, une meilleure coordination et une meilleure continuité des soins.

En 2017, les innovations médicales et l’amélioration constante des prises en charge des patients ont aussi été au rendez-vous. Le rapport cite de nombreux exemples et notamment celui de l’amélioration de la prise en charge des patients victimes de cancer grâce à l’immunothérapie. En quelques années seulement, cette nouvelle thérapie a concrètement été intégrée dans les stratégies thérapeutiques et 114 patients ont pu en bénéficier en 2017. Grosse évolution, si l’on compte qu’en 2016, ils étaient 78, et en 2015, année de la mise sur le marché luxembourgeois des premières molécules, seulement une dizaine.

Autre innovation, et première de son genre au Luxembourg, la création d’une Clinique de la Ménopause à la Maternité du CHL. Depuis son ouverture, en octobre 2017, 113 patientes y ont déjà été prises en charge pour réaliser un bilan de santé global auprès d’un gynécologue et d’une infirmière clinicienne spécialisés.

Pilier également très important de l’activité de l’hôpital: la prévention de la santé. Dans ce contexte et en collaboration avec d’autres services du CHL, le service de cardiologie a développé, grâce à un partenariat avec les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), un décor mural interactif original : la fresque CHL, composée d’une série de panneaux dont un à échelles mobilisables. Affiché à plusieurs endroits de l’hôpital, cet outil didactique vise à sensibiliser les patients aux différents risques cardio-vasculaires dits «modifiables», à savoir : le cholestérol, le diabète, la sédentarité, le stress, le tabagisme, le surpoids et la tension artérielle.

Mission d’enseignement

Conscient de l’importance de former au mieux les professionnels de demain, le CHL prend très à cœur sa mission d’enseignement en consacrant de nombreuses ressources à l’accueil et à l’apprentissage des jeunes professionnels de la santé, médecins, soignants, ou autres. 2017 a vu une augmentation du nombre de demandes de stages au CHL, confirmant une tendance déjà constatée les années précédentes. L’attrait de l’hôpital est net auprès des plus jeunes, et le grand défi reste d’absorber ces demandes, en garantissant comme toujours la meilleure prise en charge aux patients et une formation adéquate et attentive aux stagiaires.

Quelques chiffres qui reflètent cet engagement : sur une année seulement, le CHL a accueilli 116 médecins en voie de spécialisation, 200 étudiants en médecine et 725 stagiaires en soins

Reconnaissances nationales et internationales

Que ce soit à travers une élection à une société scientifique, un prix honorifique ou une publication prestigieuse, plusieurs collaborateurs et services du CHL ont vu leur expertise reconnue durant l’année 2017.

Citons à titre d’exemple, la nomination du Prof. Dr Frank Hertel en tant que professeur honoraire au LCSB (Luxembourg Center for Systems Biomedecine) de l’Université de Luxembourg et celle du Prof. Dr Romain Seil au comité scientifique de l’Institut Orthopédique de Rizzoli (Bologne) pour les quatre prochaines années.

Le service d’endocrinologie pédiatrique du CHL, de son côté, a été accueilli au sein du European Reference Network (Réseaux de référence européens - ERN) sur les maladies endocriniennes. Ces réseaux européens réunissent des professionnels de la santé à travers l’Europe pour faciliter les échanges sur des maladies complexes et rares qui nécessitent des traitements spécialisés. Le service d’endocrinologie pédiatrique du CHL devient ainsi le premier service luxembourgeois à faire partie d’un réseau de référence européen.

Quelques chiffres clés

En 2017, le CHL a réalisé 30 522 hospitalisations en stationnaire (+ 4,1 % par rapport à 2016), 6 680 hospitalisations en hôpital de jour (+ 14,5%) et 511 771 prises en charge en ambulatoire dans les consultations et les secteurs médico-techniques, représentant 165 379 patients traités et suivis sur l’année.

Pour 2017, l’hôpital note 39 700 passages aux urgences adultes et 40 651 passages aux urgences pédiatriques. L’afflux toujours très élevé aux urgences pédiatriques a pu être géré en collaboration avec la maison médicale pédiatrique sur le site gérée par la Société luxembourgeoise de pédiatrie.

Le CHL est aussi un acteur socio-économique important au Luxembourg (11ième employeur). En 2017, le CHL a employé 2 267 collaborateurs (2016 : 2190). Les effectifs ont légèrement encore augmenté pour répondre à la hausse de l’activité hospitalière sur les deux dernières années.

En cohérence avec les années précédentes, le CHL affiche en 2017 une bonne santé financière qui contribue à consolider et à développer ses activités. Les comptes annuels présentent un bénéfice de 3,73M €, alors que l’offre médicale a été étendue et les investissements dans les équipements et dans les infrastructures se sont poursuivis.

Les urgences adultes CHL en 2017

Pour permettre à ses lecteurs de mieux concevoir l’activité et le fonctionnement des urgences au CHL, le rapport annuel 2017 consacre un chapitre au service « Policlinique - urgences adultes ». Avec 39 700 passages sur une année, le service a accueilli en moyenne 200 patients les jours de garde et 80 les jours de non garde.

A l’issue de son admission administrative, le patient est accueilli par un infirmier d’accueil et d’orientation (IAO), premier maillon de la chaîne de soins. Ce dernier définit les degrés de priorité de prise en charge des patients selon l’échelle de tri et de gravité – ETG (échelle de tri canadienne à cinq niveaux correspondant à des états de gravité décroissants : niveau 1= urgence vitale / niveau 5= non urgent). En 2017, environ 25% des patients ont été évalués avec un niveau de gravité compris entre 1 et 3. Les motifs de recours aux urgences en 2017 ont principalement été les douleurs abdominales et dorsales, ainsi que les traumatismes majeurs.

Après cette évaluation et une première prise en charge médico-soignante, 14,9 % des patients ont été hospitalisés au CHL, et 6,7 % sont passés par un séjour aux Lits Portes (unité d’accueil et d’observation temporaire). Avec en moyenne 91 passages, la tranche horaire midi-20 heures est la plus « active », avec le plus d’admissions. A noter que plus de 12 % des patients admis aux urgences du CHL avaient plus de 75 ans. Relevons dans ce contexte que l’équipe médico-soignante du CHL est particulièrement vigilante quant à la prise en charge de ces patients âgés et souvent fragiles.

 

Le rapport annuel est à votre disposition aux réceptions du CHL, respectivement ici au format PDF.

Découvrez désormais l'exposition du 25ème anniversaire du Programme Mammographie

 

En octobre dernier, le Ministère de la santé a fêté les 25 ans de son Programme mammographie.

Depuis 1992, les femmes âgées de 50 à 70 ans et affiliées à la CNS reçoivent tous les deux ans une invitation à participer au Programme.

Aujourd’hui, au Luxembourg, sur les 26 000 femmes invitées à une mammographie de dépistage,  18 000 d’entre elles répondent à cette invitation. Grâce à ce dépistage précoce, 120 cancers par an peuvent être détectés, la plupart à un stade précoce et potentiellement curable.

Assuré par le Centre de coordination des programmes de dépistage des cancers de la Direction de la santé, le Programme mammographie a pu se développer et grandir au fil des années grâce à une équipe médicale composée de médecins et d’infirmières hautement qualifiés et impliqués au quotidien. L’équipe médicale est quotidiennement soutenue par d’autres  professionnels, comme  des informaticiens, des experts en physique médicale , des juristes et des experts en santé publique. 

C’est ce que nous vous invitons à découvrir grâce à l’exposition du 25ème anniversaire du Programme mammographie, qui rend un hommage tout particulier à ces professionnels engagés dans une même lutte contre le cancer du sein.

Vous pouvez visiter cette exposition:

  • Jusqu'au 04 juin - dans le hall d'entrée de la Maternité du CHL
  • Du 05 au 11 juin - dans le Hall d'entrée du CHL Centre 

 

Diversity Day Lëtzebuerg 2018

 

Aujourd'hui, dans le cadre du Diversity Day Lëtzebuerg 2018, le CHL s'engage à promouvoir et valoriser la diversité de son personnel, une diversité au service de celle de ses patients.

Découvrez les principaux indicateurs qui définissent notre culture professionnelle et découvrez quelques uns de nos engagements pour lutter contre la discrimination :

  • l'égalité des chances et le leadership féminin,
  • la multiculturalité et la promotion de la langue luxembourgeoise,
  • le management responsable des équipes,
  • l'intégration des juniors et leur accompagnement,
  • la mise en place d'un recrutement de la Diversité.

Découvrez le "Livret Diversité" ici.

 

 

 

 

 

 

Pages