Le CHL participe à l’action Light It Up Blue 2019

 

Cette année encore, le CHL participe à l’action « Light It Up Blue » action internationale, initiée à l’occasion de la Journée Mondiale de Sensibilisation à l’Autisme (2 avril 2019). Elle vise à mettre la lumière sur l’autisme, notamment par l’éclairage en bleu de bâtiments publics importants.

L'autisme est une réalité très présente dans la mesure où ce handicap touche 1 personne sur 100. Le Luxembourg compte environ 5.900 personnes atteintes d'autisme à des degrés divers.

Trois associations qui œuvrent pour la cause de l’autisme au Luxembourg se sont regroupées pour l’organisation du projet:

Vous pouvez les soutenir en versant un don sur le compte commun des 3 associations BIC: BCEELULL & IBAN: LU81 0019 5255 3817 4000 avec la communication « Light It Up blue ».

Franc succès pour la première édition des CHL Innovation Days

 

Récemment, près de 1200 personnes ont participé à la première édition des Innovation Days du CHL.

Sous le leitmotiv de « l’innovation », le programme des deux journées était composé de visites guidées, d’ateliers pratiques, de conférences et de jeux ludiques pour les tout-petits. Le samedi, les lycéens ont eu l’occasion d’échanger avec des professionnels de santé attentifs sur les différents métiers à l’hôpital.

Le temps d’un weekend, un public très intéressé a pu ainsi découvrir les coulisses d’un hôpital à la pointe de la technologie et de l'innovation avec un personnel passionné, soucieux et fier de son engagement.

Le feedback des visiteurs a été, dès lors, unanimement positif: Que ce soient les élèves le samedi ou le grand public le dimanche, tous ont unanimement apprécié la bonne organisation de l’événement. Ils ont par ailleurs exprimé leur appréciation vis-à-vis de l’engagement et la volonté de partage des équipes présentes, des équipes totalement dévouées à leur métier, ainsi que de la performance existante dans notre établissement avec les nouvelles technologies.

Le samedi 16 mars : journée dédiée aux élèves

La journée du samedi était exclusivement réservée aux lycéens pour leur permettre de mieux nous connaître et de découvrir le secteur de la Santé.

Conscient de l’intérêt affirmé des jeunes pour les métiers de la médecine, des soins et plus largement du domaine hospitalier, les médecins, soignants et autres professionnels de santé se sont mobilisés au cours de cette 1ère journée dédiée à l’innovation pour présenter leur métier et leur parcours professionnel. Ils étaient disponibles pour répondre aux questions que se posent aujourd’hui les jeunes lycéens de Luxembourg.

Cette journée a également permis aux élèves de rencontrer plusieurs partenaires externes du CHL impliqués dans la formation et l’apprentissage des métiers de la Santé dont l'Université de Luxembourg, l'ALEM (Association luxembourgeoise des étudiants en médecine), le LTPS (Lycée Technique pour les Professions de Santé) et le Centre de Formation Professionnelle Continue DeWidong.

Au-delà de cette interaction avec les professionnels de l’hôpital, cette journée a mis en lumière l’évolution de la médecine et des soins au Luxembourg notamment à travers les nombreuses innovations développées au CHL telles que la chirurgie robotique, les simulations en salle de déchocage aux urgences et en réanimation cardio-pulmonaire avec les gestes qui sauvent, et la formation en réalité virtuelle.

Le dimanche 17 mars : journée dédiée aux familles

Si le samedi était réservé aux lycéens du pays, le dimanche était quant à lui ouvert au grand public. Celui-ci a pu découvrir les coulisses et les nombreuses innovations de l’hôpital. Un programme varié, composé de visites guidées, d’ateliers pratiques et de mini-conférences était proposé.

Lors des visites guidées, le bloc opératoire a suscité un très grand intérêt et curiosité avec notamment une démonstration inédite du nouveau robot Da Vinci Xi, démonstration qui a captivé petits et grands. Même intérêt du côté des urgences où les visiteurs ont pu découvrir la salle de déchocage avant de poursuivre leur visite dans le service de radiologie avec l’utilisation de notre IRM.

Dans les ateliers pratiques, les visiteurs ont pu réaliser une réanimation cardio-pulmonaire, prendre les commandes du robot chirurgical Da Vinci Xi et plonger dans la réalité virtuelle grâce au jeu « Help me Doc », conçu par la jeune Start Up luxembourgeoise « Virtual Ranger » pour le CHL.

Le programme de mini-conférences a permis au grand public d’être informé sur les dernières innovations médico-soignantes au CHL.

Bericht zur Studienwoche „Master of Science Sportmedizin“

 

Vom 15. bis 19. Januar 2019 fand unter der Leitung von Prof. Romain Seil und Dr. Christian Nührenbörger das 4.

Modul des Studienganges "Master of Science Sportmedizin" statt. Dieser Studiengang ist von der Universität Krems (Österreich) und der Gesellschaft für Orthopädisch-Traumatologische Sportmedizin (GOTS) 2018 ins Leben gerufen worden und umfasst insgesamt 8 Module, die aufgeteilt in Österreich, Deutschland, der Schweiz und Luxemburg stattfinden.

Da die Fachrichtung Sportmedizin im deutschsprachigen Raum nicht als eigenständige Facharztausbildung angeboten wird, ist es das Ziel dieses innovativen interdisziplinären Masterstudiums, interessierten Ärztinnen und Ärzten eine fachspezifische Weiterbildung auf aktuellem wissenschaftlichem Niveau über die ganze Breite der Sportmedizin anzubieten und somit eine kompetente medizinische Betreuung von Sportler/-innen aller Leistungsstufen - vom Breiten- bis zum Spitzensport - zu gewährleisten.

Insgesamt nahmen 13 Masterstudenten/-innen aus verschiedenen orthopädischen und unfallchirurgischen Kliniken und Praxen aus Deutschland, Österreich und der Schweiz teil. Das sportorthopädisch-traumatologisch ausgerichtete Modul in Luxembourg wurde von der Société Luxembourgoise de Médecine du Sport (SLMS) und dem Luxembourg Institute of Research in Orthopedics, Sports Medicine and Science (LIROMS) unterstützt.

Während der Studienwoche wurden spezifische sportmedizinische Themen wie Verletzungen im Kindes- und Jugendalter, sportmedizinische Vorsorgeuntersuchungen und Betreuung spezieller Personengruppen, medizinische Aspekte und technische Besonderheiten diverser Wassersportarten, spezieller Knie- und Hüftgelenkspathologien, von Muskel- und Sehnenverletzungen sowie deren Prävention und Rehabilitation vorgestellt.

Als Ehrengast war Professor Lars Engebretsen, der „Head of Science and Research for the International Olympic Comittee (IOC)“ für 3 Vorlesungen anwesend.

Neben den rein medizinischen Vorträgen wurden auch Themen wie „Architektur und Sport“ durch den Kunsthistoriker Christian Mosar aus Luxembourg sowie 2 sehr beeindruckende Präsentationen der luxemburger Extremsportler Paule Kremer zu „Schwimmen als Extremsport – Ärmelkanaldurchquerung“ und Alain Kohl zu „Cliff Diving“ vorgestellt.

Die Studienwoche schloss mit einem praktischen Workshop in der Sportklinik der Clinique d’Eich (CHL) ab, bei dem die Studenten/-innen in 3 Gruppen die biomechanischen Aspekte einer Laufbandanalyse sowie spezielle Kniegelenkslaxitäts-messungen, Funktionstests und Präventionsprogramme selbständig praktisch ausprobieren konnten bevor sie dann eine schriftliche Abschlussprüfung absolvieren mussten. Am Ende der Veranstaltung zeigten die Student/-innen sich mit dem Besuch in  Luxemburg und dem insgesamt 50-stündigen Kursangebot sehr zufrieden.

CHL INNOVATION DAYS

 

Le CHL a le plaisir de vous inviter, les samedi 16 et dimanche 17 mars prochains, à ses deux journées « portes ouvertes » sur le thème de l’innovation.

 

SAMEDI 16/03: Journée découverte des métiers dédiée aux élèves

Conscient de l’intérêt affirmé des jeunes pour les métiers de la médecine, des soins et de l’hôpital, nous avons exclusivement réservé la journée du samedi 16 mars aux lycéens pour leur permettre de mieux nous connaître.

Au cours de cette journée dédiée à l'innovation, médecins, soignants et autres professionnels de l’hôpital présenteront leur métier et leur parcours professionnel et répondront à toutes les questions que se posent les jeunes lycéens de Luxembourg.

L'Université de Luxembourg, l'Association luxembourgeoise des étudiants en médecine (ALEM), le Lycée Technique des Professions de Santé (LTPS) et le Centre de Formation Professionnelle Continue DeWidong tiendront également des stands d'information.

Mais, au-delà de cette interaction avec les professionnels de la santé, cette journée permettra aussi de mettre en lumière l’évolution de la médecine au Grand-Duché et les nombreuses innovations développées au CHL : les jeunes pourront ainsi et entre autres découvrir la chirurgie robotique, visualiser la salle de déchocage aux urgences, apprendre les gestes qui sauvent...

Voici le programme complet de cette journée:

  • « J’opère »

Sois chirurgien aux commandes du robot chirurgical Da Vinci. (Salles R1)

  • « J’apprends »

A l’aide de nos mannequins interactifs, apprends les gestes qui sauvent une vie ! (Salles R1)

  • « Je rencontre »

Pars à la rencontre de nos différents professionnels et découvre un large panel des métiers exercés à l’hôpital (Salles R2):

Pharmacien / Médecin spécialiste / Infirmier / Infirmier spécialiste / Sage-femme / Infirmier pédiatrique / Secrétaire médicale / Kinésithérapeute / Laborantin / Biologiste médical

  • « Je visite » (Point de départ pour les visites guidées: Hall d'entrée du CHL Centre)

Découvre les hauts-lieux de l’innovation au CHL à travers nos visites guidées : salle de déchocage aux urgences, bloc opératoire, atelier interactif de simulation en santé. 

  • « Je découvre »

Grâce au port de casques de réalité virtuelle, découvre et joue dans un bloc opératoire !

                                                                                                                                                                                                                                                                      

DIMANCHE 17/03: Journées portes ouvertes pour toute la famille

Des activités pour toute la famille seront au programme de cette deuxième journée Portes ouvertes dédiée à l’innovation. Une manière ludique et originale de faire découvrir les coulisses du CHL grâce à nos visites guidées, et l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les professionnels hospitaliers, en dehors du cadre habituel du soin.

Grâce aux différents ateliers pratiques, les visiteurs pourront découvrir les dernières innovations de l’hôpital: ils pourront ainsi et entre autres tester la chirurgie robotique, visualiser une chambre type patient grâce au port de lunettes virtuels et apprendre les gestes qui sauvent...

Des animations ludiques attendront les enfants tout au long de la journée. Un encadrement culinaire sera également proposé.

Voici le programme complet de cette deuxième journée Portes Ouvertes au CHL:

  • « J’opère »

Soyez chirurgien aux commandes du robot chirurgical Da Vinci. (Salles R1)

  • « Je découvre »

Grâce au port de casques de réalité virtuelle, découvrez et jouez dans un bloc opératoire ! (Hall d'entrée du CHL Centre).

  • « Je visite » (Point de départ pour les visites guidées: Hall d'entrée du CHL Centre)

Découvrez les hauts-lieux de l’innovation au CHL à travers nos visites guidées : salle de déchocage aux urgences, bloc opératoire, atelier interactif de simulation en santé.

 

  • « J’apprends »

A l’aide de nos mannequins interactifs, apprenez les gestes qui sauvent une vie ! (Salles R1)

  • « J’écoute »

Participez à notre série de mini-conférences thématiques sur les dernières innovations médico-soignantes au CHL:

Programme des mini-conférences: (Salles R2)

  1. 10h30: La Chirurgie robotique fait son entrée au CHL: quels avantages pour le patient? Quels avantages pour le chirurgien? - Dr Xavier Mathieu, médecin spécialiste en chirurgie générale viscérale, vasculaire et thoracique au CHL
  2. 11h15: Cancer et immuno-thérapies: comment l'immunothérapie peut-elle lutter contre certains types de cancer? - Dr Guy Berchem, médecin spécialiste en oncologie au CHL
  3. 14h45: La dynamique qualité et sécurité pour nos patients au CHL par l'accréditation JCI - M. Jean-Jacques Repplinger, chef de département / chargé de mission au CHL - M. Serge Pechon, gestionnaire des risques au CHL
  4. 15h30: Le Nouveau Bâtiment Centre: l'innovation au service de votre santé - M. Jos Dell, M3 Architectes
  5. 16h15: Un secteur et des métiers innovants au service du patient et du collaborateur - Mme Monique Birkel, Directrice des soins au CHL. Découvrez les différents sujets et orateurs de cette conférence ici

 

 

Nouvel espoir pour les personnes allergiques au poisson

 

Une étude menée au Luxembourg propose la consommation de raie.

L’allergie au poisson est l’une des allergies alimentaires les plus dangereuses qui soient, car elle peut provoquer des symptômes potentiellement fatals comme les chocs anaphylactiques. Des scientifiques du Luxembourg Institute of Health (LIH) redonnent toutefois espoir aux personnes concernées : ils viennent de découvrir que la protéine parvalbumine, habituellement à l’origine de l’allergie, est beaucoup moins allergénique dans les poissons cartilagineux que dans les poissons osseux. Les personnes allergiques au poisson ne sont donc plus nécessairement contraintes de renoncer à un aliment particulièrement sain.

Le poisson est une source importante de protéines très digestes et d’acides gras oméga-3. Or les personnes allergiques doivent l’éviter à tout prix. En effet, la réaction allergique menace en cas d’ingestion, mais pas seulement : la simple inhalation accidentelle de vapeurs de poisson sur les marchés ou dans les restaurants, de même que l’exposition cutanée, donnent lieu à une sanction immédiate.

La consommation de raie est sans danger

Une nouvelle étude menée au LIH et au Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL), en collaboration avec des experts en alimentation de l’Université de médecine de Vienne, vient de mettre en évidence que la protéine parvalbumine est beaucoup moins allergénique dans la chair des poissons cartilagineux que dans celle des poissons osseux, ces derniers étant consommés bien plus fréquemment. La raie bouclée (Raja clavata), un poisson cartilagineux, a été identifiée comme étant une alternative alimentaire potentiellement intéressante pour les personnes allergiques au poisson. La quasi-totalité des sujets ayant participé à cette étude – qui présentaient une allergie au poisson avérée, parfois sévère – ont pu consommer de la raie sans qu’aucune réaction allergique ne survienne. Cette conclusion a été publiée dans la prestigieuse revue spécialisée Journal of Allergy and Clinical Immunology: In Practice.

Le Dr Annette Kuehn du LIH, le Dr Françoise Morel-Codreanu du CHL et le Prof. Heimo Breiteneder de l’Université de médecine de Vienne sont unanimes :

« Les personnes allergiques qui souhaitent tout de même consommer du poisson disposent désormais d’une opportunité inattendue. Cependant, elles doivent au préalable consulter un allergologue et faire un test pour confirmer la tolérance à la raie bouclée. »

Largement répandue – de l’océan Atlantique oriental à la Norvège, de la mer du Nord à la Namibie, la raie bouclée est également proposée à la consommation dans notre pays. Ses grandes nageoires pectorales sont découpées en filets pour être dégustées.

« Cette première étude recèle de grandes potentialités. Nous prévoyons maintenant d’en élargir le spectre, jusqu’ici restreint à la population européenne, afin d’améliorer de manière significative la qualité de vie de nombreuses personnes allergiques au poisson dans le monde entier », explique Tanja Kalic de l’Université de médecine de Vienne, auteure principale de l’article scientifique. « Par ailleurs, nous nous efforçons de compléter la gamme de poissons que les personnes allergiques peuvent consommer sans risque. »

Coopération internationale

Le Dr Annette Kühn, le Dr Christiane Hilger et le Professeur Markus Ollert du « Department of Infection and Immunity » du LIH, le Dr Martine Morisset et le Dr Françoise Morel-Codreanu du CHL, le Prof. Heimo Breiteneder et Tanja Kalic de l’Université de médecine de Vienne, ainsi que leurs équipes respectives, ont travaillé en étroite collaboration sur ce projet. Les patients allergiques et les sujets témoins ont été inclus dans l’étude au sein du CHL et les échantillons cliniques ont été traités au LIH. Comptent parmi les autres partenaires internationaux le Dr Karin Hoffmann-Sommergruber et le Prof. Christian Radauer de l’Université de médecine de Vienne, le Prof. Ines Swoboda de l’Université des sciences appliquées de Vienne (FH Campus Wien), le Dr Christine Hafner de l’Hôpital universitaire St. Pölten et l’équipe dirigée par le Prof. Andreas L. Lopata de l’Université James Cook à Townsville (Australie). Le projet a été financé entre autres par le Fonds National de la Recherche au Luxembourg.

Bibliografische Daten

„Fish-allergic patients tolerate ray based on the low allergenicity of its parvalbumin.“ T. Kalic, F. Morel-Codreanu, C. Radauer, T. Ruethers, A. Taki, I. Swoboda, C. Hilger, K. Hoffmann-Sommergruber, M. Ollert, C. Hafner, A. Lopata, M. Morisset, H. Breiteneder, A. Kuehn. The Journal of Allergy and Clinical Immunology: In Practice, November 2018

https://doi.org/10.1016/j.jaip.2018.11.011

Utilisation du stylo d'insuline

L’insuline est une hormone sécrétée par le pancréas. Elle a pour rôle principal de permettre au glucose de rentrer dans les cellules. Mais aussi de stocker le sucre dans le foie, les muscles ou les adipocytes sous forme de graisse.

L’insuline permet donc grâce à ces mécanismes d’avoir dans le sang un taux de sucre ni trop élevé (hyperglycémie) ni trop bas (hypoglycémie).

 

Comment injecter ?

  • Lavez-vous les mains.
  • Vissez l’aiguille à fond sur le stylo sans retirer l’emballage. Une aiguille < 6mm suffit.
  • Retirez l’emballage mais laissez le capuchon sur l’aiguille.
  • Préparez 2 UI, poussez le piston pour purger l’aiguille. Répétez l’opération au besoin jusqu’à obtention d’une goutte au bout de l’aiguille.
  • Uniquement pour les insulines mixtes : mettez l’insuline en suspension en balaçant 20x le stylo ou en le roulant entre vos mains.
  • Réglez la dose d’insuline à injecter.
  • Choisissez le site d’injection. Changez de site à chaque injection. La peau doit être propre (alcool non indispensable).
  • Il n’est pas nécessaire de faire un pli sauf si vous êtes maigre. Piquez verticalement (90 degrés) à la peau. Injectez-vous doucement.
  • Après l’injection attendez 10 secondes avant de retirer l’aiguille de la peau pour éviter une perte d’insuline.
  • Eliminez l’aiguille dans un container jaune (distribué en pharmacie gratuitement).

Attention : changez d’aiguille à chaque injection.

Sites d'injections 

  • Variez les sites d’injections afin d’éviter les lipo-dystrophies.
  • L’insuline injectée dans le ventre agit plus rapidement que celle injectée dans la cuisse ou la fesse.
  • Evitez de piquer dans une zone qui va être mobilisée par une activité physique importante peu après l’injection.

 

Conservation de l'insuline

L’insuline se conserve :

  • A température ambiante (entre 4 et 30 degrés) pour les stylos entamés.
  • 30 jours après ouverture.
  • Au frigo pour les stylos de réserve.
  • Il existe des stylos rechargeables à cartouche. Mais chaque laboratoire à sa propre gamme de stylo.
  • Chaque stylo a sa cartouche.

ATTENTION : vérifiez les dates de péremption.

Un stylo à insuline est PERSONNEL et ne se partage pas.

Préparez vos vacances au ski et limitez votre risque de vous faire une entorse du genou

Elle représente près d’une blessure sur 3, la moitié de celles-ci résultant en une lésion grave du ligament croisé antérieur (LCA) qui nécessitera plus de 6 mois de rééducation avant d’espérer un retour au sport. Les femmes de plus de 25 ans sont plus exposées et sont considérées comme 3.5 fois plus à risque que les hommes. Chez les femmes, les ruptures du LCA représentent 35% de toutes les blessures observées en ski alpin.

A la Clinique du Sport, du Centre Hospitalier de Luxembourg, ce sont plus de 200 patients qui sont pris en charge chaque année pour des lésions du LCA. Plus d’un patient sur 5 ont subi cette lésion lors d’un accident de ski et ce nombre ne cesse d’augmenter chaque année.

L’entorse du genou n’est toutefois pas une fatalité. Revoir le réglage des fixations avec un professionnel et se préparer physiquement avant le départ au sport d’hiver permettraient d’éviter un bon nombre d’entorses du genou.

Dans ce cadre, le service de kinésithérapie du CHL a regroupé plusieurs exercices pour vous aider à vous préparer physiquement pour vos prochaines vacances au ski.

Il est conseillé de les commencer 4 à 8 semaines avant la reprise et de les réaliser 2 à 3 fois par semaine.

La vidéo est disponible sur Youtube ici.

4th Luxembourg Osteotomy Congress

 

Nouveaux implants, nouvelles tendances

Le Service de Chirurgie Orthopédique du CHL et le Laboratoire de Recherche en Médecine du Sport du « Luxembourg Institute of Health », (LIH), ont organisé leur 4ème congrès d’ostéotomie au Luxembourg ce 30 novembre et 1er décembre 2018 à l’Amphithéâtre du CHL.

Au Luxembourg comme dans les pays voisins, le sport, les accidents du travail et de la voie publique causant des lésions irréversibles du genou sont nombreux. En 2014, plus de 2900 cas de traumatismes du genou ont été répertoriés dans les services d’urgence de 3 grands hôpitaux luxembourgeois soit environ 8 cas par jour. Bien que certains d’entre eux soient bénins, les traumatismes sévères peuvent laisser des séquelles douloureuses, ce qui sera fréquemment associé à l’abandon des activités sportives et/ou professionnelles. Une grande partie des patients devront avoir recours à une intervention chirurgicale à un moment donné de leur vie pour préserver ou restaurer leurs capacités physiques ou professionnelles.

Parmi les interventions chirurgicales possibles, l’ostéotomie est une des principales armes du chirurgien pour lutter contre l’arthrose du genou et permettre au patient de retrouver ses activités. Cette technique a l’avantage de préserver l’articulation originale du patient et s’est avérée être très utile chez les patients jeunes et actifs. On estime que chez environ un patient sur trois ayant bénéficié d’une prothèse du genou, l’ostéotomie aurait permis d’éviter ou de postposer la prothèse.

L’ostéotomie était quasiment tombée en désuétude dans les années 1980 à 1990 en raison de leur taux élevé de complications et de l’avènement des prothèses du genou. Le développement de nouveaux implants a permis une véritable renaissance de cette technique chirurgicale, permettant aux chirurgiens d’avoir des résultats améliorés et une plus grande sécurité du patient. Ces dernières années, les médecins et scientifiques du Centre Hospitalier de Luxembourg et du LIH ont contribué de façon significative à cette évolution dont profitent une cinquantaine de patients par an au CHL.

Plus de 180 chirurgiens et chercheurs de renommée internationale, originaires de 35 pays différents (dont des pays aussi éloignés la Thaïlande, la Corée du Sud, l’Arabie Saoudite, le Ghana, la Russie, le Canada ou les USA) se sont réunis pendant 2 jours au CHL pour débattre de l’état de l’art en la matière. Le congrès permettra d’informer les chirurgiens confirmés ou débutants. Les présentations étaient assurées par des experts internationaux et des ateliers pratiques sont organisés.

L’ostéotomie : c’est quoi au juste ?

Une ostéotomie du genou permet de corriger l’axe du membre inférieur en cas d’arthrose (usure de l’articulation) ne touchant qu’une des parties du genou. Il s’agit d’un procédé chirurgical ne touchant pas à l’articulation même. Elle s’effectue sur le bas du fémur ou le haut du tibia et permet – par opposition aux prothèses – de préserver l’articulation. Réaligner l’axe de la jambe a pour but de diminuer les charges s’exerçant sur la partie usée du genou afin d’améliorer le quotidien du patient et d’éviter ou de retarder l’implantation d’une prothèse.

Découvrez notre exposition dédiée à la sensibilisation aux AVC

 

Informations, prévention et prise en charge des AVC: parce que chaque minute compte!

Au Luxembourg, environ 4 AVC (accidents vasculaires cérébraux) surviennent par jour. Si l’AVC est une maladie grave, il est d’autant plus important de savoir le reconnaître et d’agir rapidement et de façon adaptée. 

A l'occasion de la journée mondiale de l'AVC le 29 octobre, l'équipe pluridisciplinaire du service de neurologie du CHL a mis sur pied une exposition de sensibilisation aux AVC.

Celle-ci peut désormais être visitée notre hall d'entrée du CHL Centre. Les thèmes traités concernent notamment:

  • les symptômes d'un AVC
  • les gestes d'urgence à connaître en cas d'AVC
  • la prévention de l'AVC
  • la prise en charge et les traitements à l'hôpital

 

Jeux SAPATIC inter-hospitaliers 2018

 

Les enfants suivis à la KannerKlinik du CHL en pleine action aux jeux inter-hospitaliers!

Bravo et Merci à Ana, Castalie, Enzo, Hugo, Joris, Noah, pour votre participation et implication!

Un grand merci également aux parents pour votre soutien et encouragement!

Source de bienfait et vecteur de lien social, le sport était à l'honneur au CHL ce mercredi 17 octobre.

Ce fût un grand jour pour plusieurs enfants suivis à la KannerKlinik, qui ont participé pendant toute une après-midi à la 3e édition des Jeux SAPATIC inter-hospitaliers (Santé Activités Physiques Adaptées utilisant les Technologies de l’Information et de la Communication) organisée par le CHU de Montpellier.

L’originalité de cette initiative est de mettre en simultané, dans chacun des Hôpitaux participants, ceci à travers plusieurs pays, des enfants et adolescents soignés pour un cancer ou toutes autres pathologies, en train de se défier, par équipe, à travers 5 disciplines sportives adaptées.

Outre le Luxembourg, différents CHU de France, de Belgique, de Suisse et d'Italie ont participé en direct à cette édition 2018 des jeux SAPATIC.

Les 5 épreuves se sont faits, en direct, dans chacun des hôpitaux ayant répondu présent et les images et les résultats ont été centralisés sur un grand écran dans le hall du CHU de Montpellier.

C'est dans une ambiance décontractée et sous les encouragements des parents et de l'équipe soignante du CHL, que les enfants de la KannerKlinik ont réussi à se placer en quatrième position juste derrière Montpellier, Bruxelles et Nancy!

Félicitations!

Pages